Ankara hausse le ton contre le régime syrien

le
0
Le premier ministre turc menace Damas de prendre des « mesures », alors qu'un incident frontalier a fait 4 morts ce lundi

Le conflit syrien débordant sur son territoire: le scénario que redoutait Ankara depuis le début de l'insurrection chez son voisin a fini par se produire. Lundi, deux Syriens et deux Turcs ont été blessés dans le nouveau camp de réfugiés de Kilis, une ville proche de la frontière, par des tirs en provenance du territoire syrien. Plusieurs personnes auraient également été atteintes par des coups de feu alors qu'elles tentaient de venir en aide à un groupe de réfugiés, dont certains, blessés, cherchaient à entrer en Turquie. C'est la première fois que ce type d'incident se produit. Il fait suite, semble-t-il, aux violents combats qui ont eu lieu à l'aube dans le village de Salama, tout proche, entre des rebelles et l'armée régulière syrienne. Ils ont fait au moins six morts parmi les forces de l'ordre, selon l'Observatoire syrien de droits de l'homme. Deux ressortissants syriens ont par ailleurs succombé à leurs blessures au cours de leur transport dans un hôpita

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant