Ankara hausse le ton contre Damas après un nouvel incident aérien

le
0
Après l'attaque de vendredi, la Turquie assure qu'un deuxième avion a essuyé des tirs syriens et menace d'interrompre ses exportations d'électricité. La Syrie invoque toujours une violation de sa souveraineté.

o Un deuxième avion attaqué selon Ankara

Le vice-premier ministre turc Bulent Arinc a rapporté lundi que les forces syriennes avaient tiré sur un second avion militaire turc, qui participait aux recherches de l'épave de l'appareil abattu vendredi par la Syrie au-dessus de la Méditerranée. Lors d'une conférence de presse retransmise à la télévision, Bulent Arinc a ajouté que les forces syriennes avaient cessé le feu après avoir reçu un avertissement de l'armée turque.

Revenant sur l'incident de vendredi, le vice-premier ministre a évoqué un «un acte hostile au plus haut point». «Il n'y a aucun doute que les Syriens ont intentionnellement pris pour cible notre avion dans l'espace aérien international. Les données en notre possession montrent que notre avion a été atteint par un missile à guidage laser ou à détection de chaleur», a-t-il assuré.

En guise de représailles, la Turquie pourrait décider dans les prochains jours d'interrompre ses exportation

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant