Ankara et ses alliés syriens attaquent des cibles liées aux USA

le
0
    BEYROUTH, 1er mars (Reuters) - L'armée turque et les groupes 
rebelles syriens alliés ont attaque mercredi des villages tenus 
par des milices insurgées alliées aux Etats-Unis près de la 
ville de Manbij dans le nord de la Syrie, a déclaré un 
porte-parole de ces dernières. 
    La Turquie, dont l'objectif est d'instaurer, avec des 
groupes rebelles alliés, une zone tampon dans le nord de la 
Syrie, n'a pas fait de commentaire.  
    L'attaque de mercredi a eu lieu sur une série de villages 
contrôlés par le Conseil militaire de Manbij, qui fait partie 
des Forces démocratiques syriennes (FDS) soutenues par les 
Etats-Unis, a indiqué à Reuters le porte-parole du Conseil 
militaire de Manbij. nL5N1GD2UI 
    Charfan Darouich a expliqué que les villages étaient situés 
à 27 km à l'ouest de Manbij. Le président turc Recep Tayyip 
Erdogan a déclaré mardi que Manbij était la prochaine cible de 
la campagne turque dans le nord de la Syrie. 
    Font notamment partie des FDS les milices kurdes YPG (Unités 
de protection du peuple), que la Turquie considère comme le bras 
armé en Syrie du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) turc. 
 
 (Tom Perry; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant