Ankara et Ryad préfèrent la guerre à un accord politique-Nasrallah

le
0
    BEYROUTH, 16 février (Reuters) - Le chef du Hezbollah, 
Hassan Nasrallah, a accusé mardi l'Arabie saoudite et la Turquie 
de préférer une guerre prolongée en Syrie à un accord négocié 
qui permettrait au président Bachar al Assad de rester au 
pouvoir. 
    Hassan Nasrallah a également fait allusion aux informations 
selon lesquelles Ankara et Ryad, qui soutiennent les insurgés 
qui veulent le renversement de Bachar al Assad, envisageant 
d'envoyer des troupes au sol en Syrie contre l'Etat islamique. 
Il s'agit d'un prétexte pour "prendre pied" en Syrie, a estimé 
le chef du Hezbollah, qui s'exprimait dans une vidéo lors d'une 
cérémonie en mémoire aux dirigeants du Hezbollah disparus. 
    "Les groupes armés soutenus par l'Arabie saoudite et la 
Turquie n'ont pas tenu leurs promesses; aussi le but n'est pas 
de lutter contre Daech mais de prendre pied après toutes les 
déceptions qui sont arrivées jusqu'ici", a-t-il dit. 
    Nasrallah, dont les troupes combattent aux côtés de Bachar 
al Assad, a dit estimer que les avancées récentes de l'armée 
syrienne et de ses alliés (les milices chiites iraniennes et du 
Hezbollah appuyées par les frappes aériennes russes, NDLR) ont 
mis la Syrie sur une "nouvelle voie" et que le projet de 
l'Arabie saoudite, de la Turquie et d'Israël de renverser Bachar 
al Assad avait échoué.  
    La Turquie et l'Arabie saoudite sont mues par la "haine" de 
Bachar al Assad, a ajouté le chef du Hezbollah. 
    "Pour eux, cela ne fait pas de problème si les combats et la 
destruction se poursuivent en Syrie pendant des dizaines 
d'années, ils n'ont pas de problème avec ça", a martelé Hassan 
Nasrallah. 
    "Ils veulent mener la région à une guerre régionale ou 
mondiale, mais ils ne veulent pas ou ne sont pas prêts à 
accepter un véritable accord politique et national en Syrie; 
voyez le niveau de haine et de malveillance", a-t-il ajouté.  
 
 (Mariam Karouny; Danielle Rouquié pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant