Ankara convoque le chargé d'affaires de l'ambassade d'Allemagne

le
0
    ANKARA, 1er août (Reuters) - Le ministère turc des Affaires 
étrangères a convoqué lundi le chargé d'affaires de l'ambassade 
d'Allemagne pour lui demander des explications au sujet d'une 
décision du Tribunal constitutionnel de Karlsruhe, selon un haut 
responsable à Ankara.  
    La justice a décidé d'interdire la diffusion d'un message 
vidéo de Recep Tayyip Erdogan, dimanche, lors d'une 
manifestation à Cologne, dans l'ouest de l'Allemagne, 
rassemblant des partisans du président turc. 
    Selon un décompte de la police, près de 20.000 personnes ont 
défilé pour dénoncer la tentative de coup d'Etat militaire du 15 
juillet dernier en Turquie et exprimer leur attachement à la 
démocratie.   
    Réagissant à la décision du Tribunal constitutionnel 
allemand, le ministre turc des Affaires européennes, Omer Celik, 
a estimé sur Twitter qu'il s'agissait d'une "régression totale 
de la liberté d'expression et de la démocratie". 
    Son collègue chargé de la Jeunesse et des Sports, Akif 
Cagatay Kilic, avait fait le déplacement à Cologne. "Nous sommes 
ici parce que nos compatriotes en Allemagne militent pour la 
démocratie et sont opposés à la tentative de coup d'Etat 
militaire", a-t-il déclaré. 
    L'Allemagne compte environ trois millions d'habitants 
d'origine turque. Aux dernières élections turques, ils ont voté 
à 60% en faveur de la formation d'Erdogan, le parti Justice et 
Développement (AKP), selon l'organisation Communautés turques. 
    Des responsables allemands ont fait part de leurs 
inquiétudes relatives au risque de propagation sur le territoire 
allemand des tensions en Turquie. 
     
 
 (Tulay Karadeniz; Simon Carraud pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant