Ankara confirme une intensification des opérations contre l'EI

le
0

ISTANBUL, 18 novembre (Reuters) - La Turquie et les Etats-Unis vont intensifier leurs opérations pour repousser les djihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) de la portion de la bande frontalière entre la Turquie et la Syrie où ils se trouvent encore, a déclaré mercredi le ministre turc des Affaires étrangères, Feridun Sinirlioglu. "Nous ne laisserons pas Daech maintenir sa présence à notre frontière", a-t-il dit à l'agence de presse Anadolu. Le chef de la diplomatie turque ajoute que les Etats-Unis et la Turquie disposent "de certains plans" visant à en finir avec la présence de l'EI à la frontière turque. "Une fois que ces plans auront été finalisés, nos opérations vont s'intensifier. Vous le verrez dans les prochains jours", poursuit Sinirlioglu. Dans un entretien accordé mardi à CNN, le secrétaire d'Etat américain John Kerry a lui aussi évoqué le déclenchement d'une opération américano-turque pour sécuriser la frontière nord de la Syrie. "La frontière nord de la Syrie est maintenant fermée à 75% et nous entamons une opération avec les Turcs pour fermer les 98 km restants", a-t-il dit. La zone frontalière entre la Turquie et la Syrie est une importante voie logistique de l'EI par laquelle transitent les volontaires recrutés par l'organisation djihadiste, les armes et les produits de contrebande. (Humeyra Pamuk; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant