Ankara bombarde un camp irakien du PKK, au moins 55 morts-sces

le
0

DIYARBAKIR, Turquie, 19 septembre (Reuters) - Au moins 55 membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) ont péri dans la nuit de vendredi à samedi dans le nord de l'Irak lorsque l'aviation turque a bombardé un des camps du mouvement kurde, a-t-on appris de sources sécuritaires. Ces sources précisent que les appareils turcs ont décollé de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. Des centaines de personnes ont été tuées dans des violences quasi quotidiennes entre les deux camps depuis que la trêve entre le PKK et Ankara s'est effondrée en juillet. Alors que des élections législatives cruciales pour l'avenir de la Turquie doivent se tenir dans début novembre, Ankara exige des Kurdes qu'ils déposent les armes et retournent dans leurs camps dans le nord de l'Irak pour reprendre des négociations de paix. (Seyhmus Cakan et Ece Toksabay,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant