Ankara annule les sanctions liées au génocide contre la France

le
0
Ankara annule les sanctions liées au génocide contre la France
Ankara annule les sanctions liées au génocide contre la France

ANKARA (Reuters) - La Turquie a décidé d'annuler toutes les sanctions prises en décembre 2011 à l'encontre de la France à la suite du vote par l'Assemblée nationale d'une loi pénalisant la négation du génocide arménien, a annoncé jeudi le chef de la diplomatie turque Ahmet Davutoglu.

Ankara avait alors rappelé son ambassadeur à Paris et annoncé l'annulation de toutes les rencontres politiques, économiques et militaires avec la France ainsi que de l'autorisation accordée aux avions de chasse et bâtiments de guerre français d'atterrir ou de mouiller en Turquie.

La loi pénalisant la négation des génocides reconnus par la France, dont celui des Arméniens par les Turcs en 1915, a été censurée en février par le Conseil constitutionnel, mais les sanctions étaient maintenues.

S'exprimant à la télévision turque, Ahmet Davutoglu a indiqué que le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan avait ordonné la levée des sanctions après une rencontre positive avec le président François Hollande en marge du sommet de Rio sur le développement durable.

"En raison de la nouvelle attitude de la France, ces sanctions seront annulées", a déclaré Davutoglu sur CNN Turquie, sans plus de détails.

Le chef de la diplomatie turque a précisé qu'il se rendrait le 5 juillet à Paris pour des rencontres bilatérales où seront évoquées d'autres "mesures positives" à prendre dans le futur.

L'Arménie, soutenue par de nombreux historiens et parlements mondiaux, estime à 1,5 million le nombre de victimes des massacres de 1915, qu'elle considère comme le fruit d'une politique délibérée de l'Empire Ottoman dans ce qui est aujourd'hui l'est de la Turquie.

Ankara affirme de son côté qu'il ne s'agissait pas d'un génocide et que de nombreux Turcs musulmans et Kurdes ont également été tués lors de l'invasion des troupes russes en Anatolie orientale, parfois avec l'aide de milices arméniennes.

Tulay Karadeniz, Jean-Stéphane Brosse pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant