Anjelica Huston: « Il faut apprendre à éduquer les gens »

le , mis à jour le
0
Anjelica Huston: « Il faut apprendre à éduquer les gens »
Anjelica Huston: « Il faut apprendre à éduquer les gens »

Anjelica Huston vient de publier « Suivez mon regard » (« Watch me : a memoir »), aux Editions de L'Olivier. Un ouvrage dans lequel l'actrice nous dit tout sur sa vie, sur son père (le réalisateur John Huston), ainsi que sur sa liaison avec Jack Nicholson.

Nous avons discuté avec elle de son engagement pour l'écologie.

Quels conseils pouvez-vous donner à ceux qui souhaitent s’investir dans l'écologie ?

Faites le ménage ! Je vis à Venice Beach, en Californie, et je suis vraiment attristée de voir l’état de nos plages, de nos côtes, de nos mers. Si les gens étaient plus civilisés, notre planète serait en bien meilleure santé. C'est désolant de voir des sacs en plastique, des boites de conserve, des papiers en permanence sur la route, sur le sable ou dans l’eau. Il existe pourtant des poubelles. N’ayons pas peur de les utiliser et de tout nettoyer.

Vous pensez donc que notre planète souffre d'un manque de civisme ?

Oui, c’est surtout un manque de prise de conscience. Je crois qu’il faut une certaine lucidité et un engagement collectif dans la lutte qui vise à protéger notre environnement. Il faut aussi, et surtout, apprendre à éduquer les gens. N’hésitons plus à éduquer les enfants mais aussi, les parents. Il faut qu’ils comprennent que nous vivons à présent dans un état de crise. Notre planète est en danger et il faut agir au plus vite pour arrêter ce phénomène.

Et comment se traduit au quotidien votre engagement ?

Je milite pour l’arrêt de la prolifération du plastique. Je participe également à de nombreuses associations qui mènent des expériences scientifiques sur la pollution plastique ; c'est important car c’est une pollution d’ampleur mondiale. Plusieurs fois par semaine, je me promène au bord des plages et je ramasse toutes ces matières néfastes à l'environnement. Je passe mon temps à ramasser des déchets, il faut que ça cesse ! C’est une tragédie pour la nature, il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant