Anis Libotte : "Je vais bientôt avoir des cours d'espagnol..."

le
0
Anis Libotte : "Je vais bientôt avoir des cours d'espagnol..."
Anis Libotte : "Je vais bientôt avoir des cours d'espagnol..."

Anis Libotte est venu garnir la légion française des Tigres de Monterrey cette saison. L'ex-pensionnaire du centre de formation de l'OM est en effet le troisième Français à avoir rejoint le club, après André-Pierre Gignac il y a un an et Andy Delort l'été dernier. À même pas vingt ans, le jeune latéral facture déjà à sa deuxième expérience à l'étranger. Séquence découverte d'un ex-minot.

Comment tu te retrouves à signer aux Tigres en septembre dernier ?
Après mon année à l'Académica au Portugal, le club est descendu en deuxième division. Moi, j'avais signé un an comme stagiaire la saison dernière. Je m'entraînais parfois avec les pros pendant la semaine, mais je jouais avec la réserve ou les U19 le week-end. Avec la descente, les choses se sont compliquées, et contrairement à ce qui était prévu, le club n'a pas pu me proposer de contrat pro. Mon agent a eu une possibilité avec les Tigres, et l'affaire s'est faite !

Cette expérience au Portugal après seulement un an en U19 avec l'OM, c'était déjà un premier saut dans l'inconnu.
En fait, après mon année en U19, l'OM avait proposé à tous les jeunes joueurs un contrat d'un an. Moi, j'espérais un peu plus, j'avais envie de me projeter et surtout j'avais envie de découvrir autre chose. La possibilité du Portugal est arrivée et je n'ai pas hésité. J'ai quitté l'OM en bons termes et je me suis lancé dans l'aventure portugaise.

Aucune appréhension au moment du départ, alors que tu es tout juste majeur ?
Non, pas du tout. Mon agent m'a accompagné au début, et par la suite, tout s'est très bien passé, j'ai vraiment été bien intégré par le club portugais. Au niveau football, mais aussi pour tout le reste. Une expérience vraiment enrichissante.

Qui se poursuit cette année au Mexique. Pour plus longtemps, puisque tu as signé pro trois ans ici aux Tigres.
En effet, mais pour dire la vérité, c'était même un peu inespéré ! Ils ont vu des vidéos de moi et ils ont cru en moi. De mon côté, je n'ai pas hésité. J'en ai parlé avec André-Pierre Gignac qui m'a rassuré et qui m'a dit que tout était vraiment bien structuré aux Tigres.

"Ici, les voitures roulent trop vite ! À gauche, à droite, ça va dans tous les sens."

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant