Animaux : bien assurés pour les vacances

le
0
L'assurance santé animale permettra, en cas de problème durant les vacances, d'être remboursé des frais vétérinaires. D'autres «protections» contractuelles sont recommandées.
Une protection nationale

Les maîtres qui disposent d'une assurance santé animale pour leur chien ou chat peuvent voyager en toute quiétude avec leur animal.

En cas de problème et/ou d'accidents, il leur est possible de consulter le vétérinaire de leur choix, partout en France, tant dans le cadre d'une consultation classique qu'en urgence.

En effet, il leur suffit de prévoir, avec tous les papiers du chien ou du chat (carnet de santé, passeport européen etc.), de disposer de quelques feuilles de soins à l'avance. Ce document, envoyé avec la facture à l'issue d'une consultation et à remplir par le propriétaire et le vétérinaire permettra le remboursement à hauteur de la formule choisie.

De même, une ordonnance vétérinaire permettra de renouveler lors d'un déplacement un traitement en cours, auprès d'un vétérinaire ou en officine.

De plus, il permettra aussi d'acheter et de financer en partie, toujours chez le professionnel de santé animale, des produits de soins ou d'entretien, des aliments spécifiques, etc. grâce au forfait prévention contenu dans certaines formules d'assurance.

Assurés aussi à l'étranger

L'assurance santé animale n'offre pas seulement une couverture des soins sur le territoire nationale. En effet, elle s'applique également lors des voyages à l'étranger, pour un séjour de moins de trois mois en moyenne.

En vacances, si le chien ou le chat venait à être à l'origine de dommages causés à autrui, ce serait alors l'assurance responsabilité civile, différente de l'assurance santé animale, qui prendrait dans ce cas le relai.

Elle est obligatoire pour les chiens de première et deuxième catégorie tels que définis par la loi de janvier 1999 sur les chiens dits dangereux.

Contenue normalement dans le contrat multirisques habitation du maître, il est conseillé si l'on vit aux côtés de n'importe quel animal (donc même en dehors de ceux concernés par la loi de 1999) d'en signaler sa présence à son assureur. Cela permettra qu'il soit alors couvert comme n'importe quel autre membre de la famille.

Une garantie villégiature pour être bien couvert

Enfin, en cas de location saisonnière, il est vivement conseillé de vérifier avant le départ auprès de son assureur que l'on dispose bien avec son contrat habitation d'une «garantie villégiature». Cette garantie étend le principe de la responsabilité civile au lieu de vacances. Néanmoins, si elle n'est pas incluse dans le contrat, elle pourra être souscrite le temps de la location.

S'il est mentionné dans le contrat une clause d'abandon de recours (ou renonciation de recours) par le loueur, c'est ce dernier qui prendra les frais à sa charge le cas échéant.

» Assurance animal: demandez un devis gratuit pour votre assurance chien/chat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant