Anigo rend hommage à Baup

le
0
Anigo rend hommage à Baup
Anigo rend hommage à Baup

José Anigo, quel est votre sentiment à l'issue de ce match nul arraché à Lyon (2-2) ? Dans la rencontre, il y a vraiment eu deux périodes différentes. En première mi-temps, on n'avait pas encore relevé la tête après le match du Borussia Dortmund et on a été très dominé. En seconde période, on est rentré dans le match et c'était beaucoup mieux. Votre équipe a fait preuve d'un gros mental pour revenir?Je crois qu'il ne faut pas trop insister sur le mental car cela va devenir réducteur. Il y a une équipe qui joue au foot et, en seconde période, quand on est passé à trois au milieu, c'était bien meilleur. On aurait même pu l'emporter sur la fin. En première période il y avait un homme libre en permanence de leur côté. On a attendu la pause pour le corriger.

« Mandanda nous a maintenus à flot mais Vercoutre aussi? »

L'OM peut tout de même remercier Steve Mandanda?C'est vrai que Mandanda nous a maintenus à flot mais Vercoutre aussi de l'autre côté (sourire). Cela peut paraître un hold-up mais, en seconde période, sur deux situations de Thauvin et Khalifa, on peut l'emporter. Mais sur l'ensemble du match, le match nul est normal. Ce point va permettre à votre équipe de travailler dans la sérénité?Oui mais la semaine va être courte donc c'est compliqué pour travailler. Il y a un état d'esprit qui est là mais il faut mettre du jeu maintenant. Ce match nul peut-il vous faire changer d'avis sur la longueur de votre intérim ?Personnellement, je l'ai dit : je ne me suis pas projeté plus loin que le 23 décembre. Le match de ce soir, on peut le dédier à Elie (Baup). Il a fait un bon boulot pendant un an et demi. Je voulais simplement qu'on n'oublie pas qu'il y avait un homme avant moi qui a bien bossé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant