Angoulême : François Hollande acclamé par... les 6-11 ans

le
12
Angoulême : François Hollande acclamé par... les 6-11 ans
Angoulême : François Hollande acclamé par... les 6-11 ans

«Aaaahhhh!» Non ce n'est pas le père Noël qui est venu jeudi midi dans le préau de l'école Ronsard d'Angoulême (Charente). Mais bel et bien François Hollande. Le président de la République était de passage dans le département. Un retour sur le terrain sur le thème de l'autisme qui avait valeur de test alors le chef de l'Etat continue d'être faible dans les sondages de popularité.

Son dernier bain de foule remontait à juillet dernier lors de son passage sur le tour de France. Ce jeudi matin, Hollande n'a pas déambulé. Mais il a pu vérifier que sa cote de popularité était bien au beau fixe... chez les 6-11 ans. Assis par terre, une cinquantaine d'entre eux l'attendent dans un certain chahut. Les tables à la cantine sont déjà mise mais on attend l'invité d'honneur qui prend son temps pour rencontrer des enfants autistes accueillis en milieu scolaire ordinaire. Quand, enfin, le président arrive pour serrer les mains des bambins. Dans la délégation, ça plaisante: «il faut le droit de vote dès 6 ans!», se marre un conseiller. L'essentiel est sauf : montrer que le président, malgré les difficulté, est toujours au contact. À l'entrée de l'établissement, il a même signé un mot d'absence que lui tendait un lycéen venu «par devoir civique» le saluer...

#Holllande à #Angoulême: grosse côté de popularité chez les 6-11 ans. Bain de foule dans un préau d'école... pic.twitter.com/IAwx0NvIiT-- eric hacquemand (@erichacquemand) 9 Octobre 2014

«Je suis toujours là!», lance le président aux journalistes. Surtout quand il faut apporter des bonnes nouvelles. La visite à Angoulême est le première d'une série sur les préoccupations des Français comme le logement, l'éducation, etc. Objectif: «Vérifier que les engagements que j'ai pris sont appliques», confie-t-il. Plombé par les mauvais résultats économiques et sociaux, Hollande veut po-si-ti-ver. «Je parle d'économies, de compétitivité, de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le lundi 13 oct 2014 à 11:37

    fr987...J'adore !...:-)))

  • frk987 le jeudi 9 oct 2014 à 17:33

    Finalement il est populaire chez les 6-11 ans et chez les autistes....cherchez l'erreur !!!!

  • r.amans le jeudi 9 oct 2014 à 15:03

    Juste pour faire râler bien des précédents contributeurs .....On dit également que "la vérité sort de la bouche des enfants"..... eh eh !

  • janaliz le jeudi 9 oct 2014 à 14:59

    L'avantage étant qu'à cet âge-là, il ne prend pas de risque. On ne sait pas encore sifflé...

  • cavalair le jeudi 9 oct 2014 à 14:52

    Ils etaient bourres?

  • jlegras le jeudi 9 oct 2014 à 14:52

    6-11 c'est sa fourchette de popularité actuelle à ce gui-gnol

  • bordo le jeudi 9 oct 2014 à 14:47

    C'est un peu pathétique.

  • mlaure13 le jeudi 9 oct 2014 à 14:31

    C'est sur qu'avec ça, il va remonter dans les sondages...il nous fait du Jacques Martin le dimanche après midi?...avec la classe et l'audimètre en moins !...:-)))

  • M3182284 le jeudi 9 oct 2014 à 13:55

    Angoulème? C'est le salon de la BD? Ils l'ont pris pour Achille Talon?

  • M8252219 le jeudi 9 oct 2014 à 13:42

    Acclamé par les 6-11 ans pas de problème c'est à son niveau intellectuel.