Anglo et Codelco acceptent de discuter

le
0

Anglo American et Codelco ont accepté de reprendre les discussions, annonce la compagnie britannique.

Les deux parties, qui étaient convoquées auprès de la 14e Court civile de Santiago ce même jour, se sont entendues pour « explorer la possibilité de négocier un accord » dans le cadre de leur conflit au sujet d'Anglo American Sur (AAS), la filiale d'Anglo American au Chili. Elles ont demandé la suspension des procédures judiciaires jusqu'au 22 juin.

Les deux compagnies sont entrées en conflit au sujet d'une option d'achat de 49% du capital d'AAS que Codelco entendait exercer en janvier dernier, option qu'Anglo American, qui a de son côté vendu 24,5% de sa filiale au japonais Mitsubishi, réfute. Le désaccord date du mois de novembre 2011, et les deux parties avaient cessé toute discussion depuis janvier 2012.

Un éventuel accord à l'amiable éviterait une interminable bataille juridique qui, en cas d'appel, risquait de durer plusieurs années, autour d'actifs particulièrement prometteurs. AAS exploite notamment la mine de Los Bronces qui, après les récents travaux d'expansion, doit atteindre une production annuelle de 400.000 tonnes de cuivre dès 2012.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant