Anglo American veut supprimer 60.000 emplois en quatre ans

le
0

LONDRES, 9 décembre (Reuters) - Le groupe minier Anglo American AAL.L souhaite supprimer environ 60.000 postes d'ici 2017 par rapport au niveau de ses effectifs en 2013 dans le cadre d'une vaste réorganisation de ses activités, a déclaré mardi son directeur général Mark Cutifani. Les effectifs, sous-traitants inclus, devraient ainsi tomber autour de 102.000 personnes en 2017 contre 162.000 en 2013. Le directeur général de la filiale sud-africaine de minerai de fer Kumba KIOJ.J a par ailleurs déclaré mardi avoir proposé une réduction de 40% des effectifs du siège de la société à Pretoria. (Silvia Antonioli, Marc Angrand pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant