Anglo American va céder des mines de platine en Afrique du Sud

le
0
ANGLO AMERICAN VA CÉDER DES MINES DE PLATINE EN AFRIQUE DU SUD
ANGLO AMERICAN VA CÉDER DES MINES DE PLATINE EN AFRIQUE DU SUD

JOHANNESBOURG (Reuters) - Anglo American Platinum, leader mondial du platine, a annoncé lundi son intention de céder ses mines sud-africaines Union et Rustenburg, ainsi qu'une société commune, une décision largement attendue après cinq mois de grève.

La filiale d'Anglo American confirme ainsi une information parue dans le Sunday Times, faisant état de ce projet de désengagement de ses plus anciennes mines de platine d'Afrique du Sud dans le cadre d'une opération qui touche 20.000 emplois ou le cinquième de ses effectifs.

"Dans un environnement limité en termes de capitaux, nous avons décidé que nous sortirions des mines Union et Rustenburg et de notre société commune Pandora", a déclaré Amplats. A l'occasion de la publication de ses résultats semestriels, la société a précisé que la grève, menée par le syndicat AMCU, lui avait fait perdre 420.000 onces en termes de production. Son bénéfice par action a chuté de près de 90% à de 60 cents.

Anglo American avait déjà signalé en avril qu'il pourrait sortir de tout ou partie de ses mines de platine en Afrique du Sud, pour lesquelles le groupe local Sibanye Gold avait alors exprimé son intérêt.

Cette solution a l'avantage de servir les intérêts des deux groupes et aussi d'être bien reçue par le gouvernement puisqu'elle permettra de préserver des emplois, avaient noté à l'époque des sources du secteur et analystes.

Les analystes évaluent les deux mines à entre un et deux milliards de dollars.

(Aashika Jain à Bangalore, Véronique Tison et Juliette Rouillon pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant