Angleterre - Queen's Park Rangers : Hasselbaink aussi mêlé à l'affaire de corruption

le
0
Angleterre - Queen's Park Rangers : Hasselbaink aussi mêlé à l'affaire de corruption
Angleterre - Queen's Park Rangers : Hasselbaink aussi mêlé à l'affaire de corruption

Après avoir mis en cause plusieurs entraîneurs et eu la tête de Sam Allardyce, ex-sélectionneur de l’Angleterre, le Daily Telegraph a mis en cause l’entraîneur des Queen’s Park Rangers, Jimmy Floyd Hasselbaink.

L’affaire de corruption qui a contraint Sam Allardyce à la démission de son poste de sélectionneur de l’Angleterre continue de faire des vagues. Après avoir mêlé plusieurs adjoints d’entraîneurs de Premier League, c’est un entraîneur de Championship qui est mis en accusation par le quotidien The Telegraph en la personne de Jimmy Floyd Hasselbaink, en poste aux Queen’s Park Rangers. L’ancien attaquant de Chelsea est accusé d’avoir demandé un peu plus de 60 000 euros pour aider à contourner l’interdiction de la tierce propriété de joueurs en lien avec un consortium chinois. Face à ces accusations, l’entraineur de QPR s’est fendu d’un communiqué où il conteste ces accusations. « J'ai été approché par M.McGarvey et Mme Newell du Telegraph, qui prétendaient être des agents de joueurs. Ils m'ont proposé une somme d'argent pour faire un discours à Singapour. Je ne vois rien d'inhabituel ici. Je n'ai pas fait de promesses en retour, assure le Néerlandais. Je n'ai pas demandé à mon club d'acheter l'un des joueurs mentionnés par M.McGarvey et Mme Newell et je n'ai pas recommandé l'achat de ces joueurs pour mon profit personnel. » Reste que le football anglais est une nouvelle fois secoué par une affaire bien nauséabonde.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant