Angleterre : Lancaster ? Pas de " réaction hâtive " selon la Fédération anglaise

le
0
Angleterre : Lancaster ? Pas de " réaction hâtive " selon la Fédération anglaise
Angleterre : Lancaster ? Pas de " réaction hâtive " selon la Fédération anglaise

Au lendemain de l'élimination de l'Angleterre de " sa " Coupe du monde, la Fédération anglaise a indiqué qu'aucune décision au sujet du sélectionneur Stuart Lancaster ne sera prise dans les prochains jours. Lancaster lui-même ne veut pas se précipiter.

C’est l’une des questions majeures outre-Manche au lendemain de la défaite humiliante du XV de la Rose face à l’Australie (33-13) : Stuart Lancaster, sous contrat jusqu’en 2019, restera-t-il à la barre de la sélection anglaise ? Rien n’est décidé pour le moment et rien ne sera décidé dans les prochains jours s’est empressée de préciser la Fédération anglaise dimanche. « Je voudrais souligner le fait qu'il n'y aura pas de réaction hâtive après la performance de l'Angleterre dans cette Coupe du monde, a indiqué Ian Ritchie, directeur exécutif de la RFU, dans un communiqué. Des leçons seront tirées de ces résultats, de manière calme, transparente, rationnelle et rigoureuse, en prenant le temps, à l'issue du tournoi. »

Récemment prolongé jusqu’à la prochaine Coupe du monde au Japon, Lancaster apparaît aujourd’hui dans une situation bien inconfortable. Alors qu’il semble difficile de l’imaginer poursuivre sa mission après le plus gros camouflet vécu par un pays organisateur de la Coupe du monde, l’ancien troisième ligne aile va-t-il être poussé vers la sortie, contraint à la démission ou maintenu malgré tout ? Lui-même n’a rien laissé transparaître de ses intentions devant la presse dimanche. Les Anglais ayant encore un match à disputer dans ce Mondial (contre l’Uruguay samedi prochain), il préfère tenir le même discours que la Fédération et affirme qu’il est urgent d’attendre : « On est en train de tirer toutes les conclusions, mais pas encore en ce qui me concerne à titre personnel. Quand j’ai parlé à mon staff hier (samedi), je leur ai dit qu’on avait encore un match à jouer samedi. Mon objectif est que l’équipe soit prête pour affronter l’Uruguay. C’est ma priorité. »

N’ayant jamais douté du soutien de la Fédération anglaise - « De mon point de vue, j’ai été soutenu à 100 % par la RFU, à 100 %. » - Lancaster veut réfléchir et prendre aussi l’avis de sa famille : « J'assume pleinement la responsabilité. L’avis de ma famille pèsera dans la balance, tout comme de savoir ce qui sera bon pour l’Angleterre et pour l’équipe. Tout cela entrera en ligne de compte mais douze heures après le coup de sifflet final, c'est un peu tôt. » Rendez-vous est donc pris à la fin du Mondial…

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant