Angleterre - (J4) : City s'impose à Old Trafford

le , mis à jour à 15:30
0
Angleterre - (J4) : City s'impose à Old Trafford
Angleterre - (J4) : City s'impose à Old Trafford

Dans le premier derby de Manchester opposant Pep Guardiola à José Mourinho, Manchester City est allé s’imposer sur la pelouse d’Old Trafford (1-2). Le but de Zlatan Ibrahimovic n’a pas suffi aux Red Devils.

Après s’être croisés en Espagne, José Mourinho et Pep Guardiola avaient une nouvelle fois rendez-vous, mais cette fois en Premier League à l’occasion du derby de Manchester entre United et City sur la pelouse d’Old Trafford en ouverture de la 4eme journée. Un match que les Citizens ont pris très rapidement par le bon bout, le travail collectif des joueurs de Guardiola mettant en difficulté une défense de United tout sauf rassurante et qui a facilement craqué au quart d’heure de jeu. Suite à une ouverture de Kelechi Iheanacho, Kevin De Bruyne a profité de la passivité de la ligne défensive des Red Devils et surtout de Daley Blind pour se présenter seul face à David De Gea et le tromper aisément du plat du pied droit.

Pogba aux abonnés absents

Dos au mur, les joueurs de Manchestrer United ont eu bien du mal à se libérer et Paul Pogba, qui était très attendu, n’a pas forcément été à la hauteur de l’événement. Une frappe de loin dans les dix premières minutes a été un des seuls éclairs de l’ancien joueur de la Juventus Turin. Les Citizens ont su profiter de ces difficultés des joueurs de José Mourinho pour corser l’addition à dix minutes de la pause. Suite à une frappe croisée depuis la droite de la surface de Kevin De Bruyne qui heurte le poteau droit de David De Gea, Kelechi Iheanacho est suffisamment opportuniste pour pousser le ballon dans le but vide. Dominateur dans le jeu et dans le contrôle du ballon, City s’est mis une belle épine dans le pied avant la mi-temps quand Claudio Bravo, sur un coup franc lointain de Wayne Rooney, manque sa sortie et lâche le ballon sous le nez de Zlatan Ibrahimovic. Le Suédois n’en demandait pas tant et, d’une frappe réflexe, pousse le ballon dans le but vide pour réduire l’écart.

United pousse en vain

Dès le début de la deuxième période, les joueurs de Manchester United ont haussé le ton pour tenter de revenir à hauteur des Citizens. Zlatan Ibrahimovic multiplie les tentatives mais sans jamais prendre à défaut un Claudio Bravo dont la première en Angleterre ne s’est pas révélée simple. Face à cette domination des Red Devils, Pep Guardiola a décidé de renforcer son milieu de terrain... mais cela n’empêche pas Claudio Bravo de lui donner des sueurs froides sur un crochet mal assuré face à Ander Herrera qui l’oblige à tacler sèchement Wayne Rooney dans la surface... L’arbitre aurait pu siffler pénalty mais s’est abstenu. En fin de match, Manchester City a eu une occasion en or de faire le break par Kevin De Bruyne mais la tentative du Belge trouve le premier poteau et n’a pas suffisamment d’effet pour rentrer dans le but. La fin de match est accrochée, avec notamment un carton jaune pour Wayne Rooney pour un tacle sur Claudio Bravo, mais Manchester City continue son sans-faute en championnat (1-2) et met fin à la série d’invincibilité de Manchester United cette saison.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant