Anghel Iordanescu : "Nous ferons tout pour ne pas perdre"

le
0
Anghel Iordanescu : "Nous ferons tout pour ne pas perdre"
Anghel Iordanescu : "Nous ferons tout pour ne pas perdre"

" Le général " Iordănescu est une légende en Roumanie. Vainqueur de la Coupe d'Europe des clubs champions en 1987, sélectionneur de la grande Roumanie des Hagi et Popescu dans les nineties, Anghel a ensuite entamé une carrière politique. Élu au Sénat, l'homme a quitté son siège pour revenir à la tête de l'équipe nationale 2014. À la veille de l'Euro, entretien avec l'homme le plus important de l'histoire du foot roumain.

Bonjour Anghel. Vous affrontez les Bleus en ouverture de l'Euro. Comment définiriez-vous le style de jeu de votre sélection ?
On est avant tout une équipe très bien en place, qui joue selon un plan strict. Chaque joueur sait exactement ce qu'il doit faire sur le terrain et nous faisons tout pour atteindre nos objectifs.

Quelle est la qualité première de votre équipe ?
Si l'on regarde notre campagne de qualification, je dois dire la défense.
« Nous n'avons toujours pas perdu depuis que je suis sélectionneur. Être imbattable pour le moment me rend heureux. »
Nous n'avons pris que 3 buts en éliminatoires. Et nous n'avons toujours pas perdu depuis que je suis sélectionneur. Etre imbattable pour le moment me rend heureux. Comme je te disais, cela signifie que nous sommes une équipe très bien organisée. Ces résultats nous ont rendu plus fort mentalement et nous donnent l'opportunité de grandir. Bien sûr j'aimerais que nous marquions plus, que nous gagnions tous nos matchs, c'est ce que tous les coachs désirent. Cependant parfois, prendre des risques n'a pas de sens. Le plus important c'est d'atteindre un objectif, en utilisant le meilleur moyen pour cela. C'est ce que l'on a fait et on s'est qualifié pour l'Euro 2016.


Après le match contre l'Espagne (0-0 le 27 mars dernier, ndlr), vous avez dit que votre équipe était "solide, et chiante à jouer". Est-elle aussi chiante à voir ?
Je n'ai pas dit que mon équipe était ennuyeuse. J'ai dit que j'étais fier de mes gars parce que sur le terrain, ils ont fait tout ce que je leur avais demandé à la perfection. J'ai aussi dit que l'on savait que l'Espagne aurait la possession du ballon, donc on a essayé de les surprendre en contre-attaque. Je pense que l'on a bien joué, car on a très bien défendu et on s'est aussi procuré quelques belles occasions.

Vous avez prévu de jouer comment contre la…







Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant