Angers réclame les joyaux de la Couronne d'Angleterre

le
1
S'estimant victimes d'une injustice historique, des Angevins ont lancé une pétition qui ne fait pas rire les Anglais.

Il n'est jamais trop tard pour réparer une injustice. Le 28 Novembre 1499, Henri VII Tudor, roi d'Angleterre faisait décapiter un jeune prisonnier, Edouard Plantagenêt, dernier descendant direct des «Rois Angevins». Ce jour là, les Plantagenêts perdaient leur place dans la succession au trône anglais, après plus de trois siècles de règne.

«Un crime d'Etat» dénoncé par les Angevins qui, dans une pétition, réclament au Royaume-Uni l'intégralité des joyaux de la Couronne «en compensation de la spoliation des droits de la dynastie angevine et de l'assassinat politique de son ultime descendant direct».

Mise en ligne sur le site internet de la ville d'Angers, la pétition ambitionne de réunir 800.000 signataires, soit la population du Maine-et-Loire, d'ici au 9 septembre. Lancée en amont du festival de théâtre de rue Les Accroche-Coeurs d'Angers, elle ne se prend évidemment pas au sérieux. «Même sous la torture, je ne dirais pas que c'est une blague. Cette demand

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jean-p86 le jeudi 19 juil 2012 à 13:06

    Certain angevins sont très intelligents.Vous allez voir la suite.