Angers et Reims se séparent sur un match (vraiment) nul

le
0

Le SCO d'Angers et le Stade de Reims ont placé la barre très haut en ouverture de la septième journée de Ligue 1 en offrant aux spectateurs une belle purge, 0-0.

Angers 0-0 Stade de Reims


On joue la 33ème minute de choc au sommet de la Ligue 1 entre Angers et Reims. Après une belle récupération de la défense scoïste, Vincent Manceau déborde sur l'aile droite et adresse un bon ballon à Slimane Sissoko, dont la remise de la poitrine trouve Pierrick Capelle. L'ailier contrôle, et, alors qu'il est entouré de deux défenseurs adverses, décide de frapper le ballon de volée. Fouettée par son pied gauche le ballon se dirige vers la cage de Johny Placide et termine finalement sa course dix mètres au dessus du virage du stade Jean Bouin. Et puis c'est à peu près tout, comme chantait Charles Aznavour. Un beau mouvement du SCO, deux cartons rouges oubliés par monsieur Chapron, c'est tout ce qu'avait à nous offrir cette rencontre, qu'on pourrait rebaptiser ce soir le "ils n'ont pas l'habitude de jouer tous les trois jours" - ico. D'un point de vue comptable, les deux équipes peuvent tout de même se satisfaire de ce nul. Et puis le reste, on s'en fout.

Au SCOurs


Personne n'aurait vraiment cru qu'à l'aube de la septième journée de la Ligue 1, ce Angers – Reims serait un choc de haut de tableau. Et pourtant, les promus angevins et les Rémois d'Olivier Guégan réalisent un début de saison canon et ont pour objectif ce soir de se rapprocher le plus possible du leader parisien. Si les Champenois se présentent ce soir avec un effectif largement remanié, les Angevins décident eux de privilégier la continuité. Et ce choix paye en début de match, puisque ce sont bien les joueurs du SCO qui imposent leur rythme. De l'envie, les Scoïstes en ont à revendre mais la confonde parfois avec de l'agressivité, en atteste le pied très haut de Romain Saïss (6') sur Charbonnier. Le même Charbonnier récolte à son tour un carton jaune après un choc très violent avec Butelle (12'), qui a dû un temps repenser à son ablation de la rate en début de carrière. Etrangement, alors que l'action se déroule loin hors de sa surface, le gardien avait quand même tenté de toucher le…



Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant