Angers et Ajaccio au bout de l'ennui

le
0

Ni but, ni vainqueur entre Angers et Ajaccio. Et une rencontre qui ne restera pas dans les annales même si les Corses repartent avec un bon point dans la course au maintien.

Le debrief

L’ennui. C’est ce sentiment qui a prédominé à Jean-Bouin lors du match Angers-Ajaccio. Ce samedi soir, au terme d’une rencontre fermée où peu d’occasions sont à signaler, les deux équipes se sont séparées dos à dos. Le Gazélec était clairement venu pour remporter au minimum un point de cette confrontation et ne pas prendre de risque pour minimiser les opportunités de victoire de son adversaire. Grâce à un bloc bien en place et coulissant, les hommes de Laurey ont réussi leur pari. Bémol, les adversaires directs du club corse se sont imposés… De son côté, le SCO s’est montré sans imagination alors que le club est déjà sauvé et qu’il avait le luxe de pouvoir se lâcher. En vain, les Angevins ont déjoué.

Le film du match

10eme minute Tir non cadré de Capelle ! Première occasion pour Angers. Sunu dans l'axe-gauche à 30 mètres lance Capelle dans la surface. Le milieu s'infiltre à gauche et tente une frappe du gauche qui passe du même côté, frôlant la montant de Maury. 17eme minute But de la tête refusé pour le SCO suite à une faute de Thomas sur un coup-franc de Mangani venant de la droite à 35 mètres ! 35eme minute Corner tiré par Mohamed Larbi. Boutaïb et Martinez sont dans la surface à gauche, dans les airs, pour reprendre. Martinez reprend le ballon de la tête et ça passe juste au-dessus du but adverse. 56eme minute Tir cadré de Ketkeophomphone. Coup-franc vite joué à gauche à 35 mètres. Ketkeo provoque en se rapprochant dans l'axe et tire. C'est flottant mais le gardien corse capte tranquillement. 61eme minute N'Doye est trouvé dans les airs dans la surface plein axe. Sa tête passe à droite. Il la croise trop alors que le centre venait de la droite.

Les joueurs à la loupe

Angers Il n’y a qu’à voir la grosse colère de Stéphane Moulin pendant toute la rencontre pour comprendre que la performance des Angevins laisse à désirer. Ses joueurs ont été bien en deçà de leur niveau face à Ajaccio. Malgré une attaque assez remuante et avec de bons SUNU et CAPELLE, sortis peut être trop tôt, les Angevins n’ont pas trouvé la faille. La faute à un bon bloc adverse et surtout à peu de prises de risques. KETKEOPHOMPHONE est passé à côté de sa rencontre. Il n’a pas été déterminant et a manqué de précision. Au milieu, seul NDOYE est venu prêter main-forte à son attaque sans efficacité. SAÏSS et MANGANI se sont contentés de rester dans leur registre. La défense n’a pas vraiment été mise en danger. THOMAS et TRAORE ont été solides. MOUTOU et ANDREU aussi mais on pourra souligner le manque d’apport offensif du côté des latéraux. LETELLIER a passé une soirée tranquille. GFC Ajaccio Les joueurs de Laurey ont sans doute suivi les conseils tactiques du coach. A savoir de ne pas se découvrir, ne pas laisser d’espace et c’est ce que le bloc a parfaitement fait jusqu’au coup de sifflet final, grâce à un milieu à trois composé de LE MOIGNE, POGGI et YOUGA. Le club corse a rendu le match terne autant que ses adversaires avec un tas de fautes. Au total, on dénombre cinq cartons jaunes du côté du Gaz. La défense avec BRECHET (très propre), SYLLA (en excellente forme sur son côté droit), FILIPPI et MARTINEZ a tenu le choc. MAURY a fait un match sobre. Devant, LARBIBOUTAIB et PUJOL ont peu pesé.

Monsieur l’arbitre au rapport

Il a très bien géré les situations chaudes de la rencontre. Il a été à la hauteur et a su s’imposer dès les premières contestations à la 17eme minute en sortant les cartons. Le match est resté dans un bon état d’esprit même si les Ajacciens ont fait beaucoup de fautes :… au total.

Ça s’est passé en coulisses…

- Kader Mangane devait débuter le match mais à l’échauffement, il y a eu une alerte de la part du joueur, vraisemblablement blessé. Il a été remplacé juste avant le coup d’envoi par Le Moigne au milieu de terrain. Les délégués de la LFP ont même été pris au dépourvu pour les feuilles de match. - Enormément de changements ont été faits dans l’équipe corse : Pujol, Larbi et Poggi ont fait leur entrée sur le terrain alors qu’ils n’avaient pas joué au dernier match. - A la pause, les joueurs du SCO ont pris une soufflante de la part de leur entraîneur. Pas sûr qu’ils n’en aient pas pris une deuxième à la fin de la rencontre.

La feuille de match

L1 (33eme journée) / ANGERS SCO – GFC AJACCIO : 0-0

Stade Jean-Bouin (11 474 spectateurs) Temps agréable - Pelouse correcte Arbitre : M.Miguelgorry (6) But : Aucun Avertissements : Mangani (17eme) pour Angers - Le Moigne (16eme), Filippi (17eme), Youga (51eme), Poggi (55eme) et Sylla (78eme) pour le GFC Ajaccio Expulsion : Aucune Angers Letellier (6) – Moutou (5), Thomas (6), Traoré (6), Andreu (5) – Saïss (5) Capelle (6) puis Yattara (61eme), N’Doye (cap) (6), Mangani (4) puis Diers (86eme), Sunu (6) puis Benrahma (75eme) – Ketkeophomphone (4) N'ont pas participé : Petric (g), Angoula, Bourillon, Auriac Entraîneur : S. Moulin GFC Ajaccio Maury (6) – Martinez (5), Bréchet (6), Filippi (5), Sylla (6) – Le Moigne (4), Youga (5), Poggi (cap) (4) puis Chermiti (80eme), Larbi (5), Boutaïb(5) – Pujol (4) puis Tshibubum (86eme) N'ont pas participé : Goda (g), Zoua, Touré, Djokovic, Mangane Entraîneur : T. Laurey
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant