Angers brille, Toulouse et Reims rechutent

le
0
Angers brille, Toulouse et Reims rechutent
Angers brille, Toulouse et Reims rechutent

Quatre affiches pour quatre scénarios bien différents. Guingamp fait la grosse opération de la soirée en s'imposant à Reims (0-1), Angers atomise Lorient devant son public (5-1), Caen cravache contre Troyes (2-1) et Toulouse, battu à Lille (1-0), retombe dans ses travers.

Angers 5-1 Lorient

Buts : Ketkeophomphone (14e), Mangani (33e, 90e), Saïss (39e), C. N'Doye (81e) pour Angers // Majeed Waris (41e) pour Lorient

On a enfin retrouvé le SCO du début de saison. Et il était temps pour le public du stade Jean Bouin qui voit son équipe galérer depuis le début de l'année 2016 (8 points sur 33 possibles). Les hommes de Moulin démarrent donc la rencontre pied au plancher et se voient récompensés au quart d'heure de jeu quand Ketkeophomphone et sa pointe de vitesse ouvrent le score (14e minute). L'occasion était alors trop belle pour Angers d'en rester là. Quelques minutes plus tard, la montre de l'arbitre Johan Hamel vibre, validant le but de la tête de Mangani, repoussée derrière la ligne par un Lorientais. Du coup tant qu'à faire, Saïss y va aussi de son petit but à la 39e minute. 3-0, K.O ? Et bien non, Letellier loupant complètement un dégagement deux minutes plus tard, permet ainsi à Waris de relancer le suspense. Mais c'était bien la soirée des locaux ce soir. Dominateurs en seconde période, le SCO trouve une nouvelle fois la faille en toute fin de match. Ndoye (81e) et Mangani sur penalty (90e) offrent deux buts de plus au Stade Jean Bouin et enfoncent définitivement les Bretons. Battus à Nantes le week-end dernier, les Angevins repartent donc de l'avant et redonnent le sourire à leur public. Et c'est bien ça l'essentiel.

Stade de Reims 0-1 Guingamp

But : Sankharé (26e) pour Guingamp

Guingamp, c'est du solide. Dans ce match de la peur entre deux équipes aux portes de la zone rouge, ce sont bien les Bretons qui ont su tirer leur épingle du jeu. Bien que dominés par des Rémois poussés par le Stade Auguste-Delaune, les Guingampais choisissent le contre pour déstabiliser les locaux. Et ça marche. Bien lancé dans la profondeur, Younousse Sankharé prend de vitesse la défense rémoise pour aller battre de près Johan Carrasso (0-1, 26e minute). C'est pourtant bien l'équipe entraînée par Olivier Guégan qui domine cette première période, mais en vain, car c'est bien l'En Avant qui rentre en tête au…





Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant