Angers aurait tort de ne pas y croire

le
0

Huitième de Ligue 1 avant d’accueillir Marseille ce dimanche (17h00, 36eme journée), Angers peut revenir à trois points de Lille, sixième, en cas de victoire contre l’OM. Si la mission européenne semble compliquée, les Angevins auraient tort de ne pas y croire.

C’est l’histoire d’un concours de circonstances. Celui d’une victoire du PSG en Coupe de France qui transformerait la sixième place de Ligue 1 en ticket européen. Celui d’une fin de saison pleinement réussie. Et celui, aussi, d’un coup de mou des concurrents directs. Mais malgré tous ces facteurs, Angers aurait tort de ne pas croire en sa bonne étoile. Car à trois journées de la fin de la saison, les hommes de Stéphane Moulin, aussi fou que cela puisse paraitre, sont toujours en course pour décrocher une place en Ligue Europa la saison prochaine. Huitième de Ligue 1, le SCO compte six points de retard sur Lille, actuel sixième, avant de recevoir Marseille ce dimanche après-midi (17h00).

Angers = Onze points pris sur quinze possibles

Cette dernière carte à jouer, les Angevins la doivent surtout à leur début de saison. Longtemps sur le podium, les coéquipiers de Romain Thomas ont connu un début d’année 2016 compliqué, avec les départs de Ludovic Butelle et d’Abdoul Razzagui Camara, deux titulaires importants dans l’équipe de Stéphane Moulin. Mais ces départs ont été digérés. Les melons, si besoin en était, ont été dégonflés, et Angers a repris sa marche en avant en s’appuyant sur ses fondamentaux : une défense de fer et une efficacité de tous les instants. Invaincu depuis le 19 mars, le club du Maine et Loire a pris onze points sur quinze possibles. Alors la réception de l’OM ce dimanche peut entretenir l’espoir fou d’un sprint final de rêve. Car pour terminer, les Angevins se déplaceront à Bastia puis recevront Toulouse. Le club corse est en difficulté depuis quelques semaines et le TFC n’est pas à l’abri d’être déjà relégué au matin de la 38eme journée.

Thomas : « Qui aurait pu imaginer ? »

Pour l’occasion, les dirigeants angevins ont décidé de faire du match de ce dimanche une grande fête. Les 800 places du parcage visiteurs ont été mises en vente pour remplir le stade Jean-Bouin, les supporters olympiens ayant été interdits de déplacement. « Qui aurait pu imaginer ça ? Même le plus chauvin des supporters du SCO ne pouvait pas penser accueillir l’OM avec neuf points d’avance pour cette rencontre, a confié Romain Thomas sur le site de l’OM. Nous avions marqué ce match d’une croix rouge en début de saison. Nous pensions jouer le maintien et finalement, les rôles sont inversés. Nous allons jouer libérés devant un stade plein. C’est un jour férié, la ville entière sera mobilisée, nous voulons tout faire pour donner du plaisir à nos supporters et leur offrir une victoire de prestige. Mais ça ne sera pas simple. »

L’exemple de Montpellier

Stéphane Moulin, qui a été retenu par l’UNFP dans les quatre entraîneurs de la saison, avait déjà exprimé sa grande fierté de compter 50 points après le match nul obtenu à Lille mercredi (0-0). Parler d’Europe, cela semble pourtant prématuré à écouter le coach angevin. « On maîtrise notre organisation sur le bout des doigts. Après, dans l’utilisation du ballon, on n’est pas toujours à la hauteur de ce qu’on devrait faire, nuance-t-il. Mais n’oublions pas que la majorité des joueurs qui sont sur le terrain aujourd’hui jouaient en Ligue 2 la saison dernière. C’est important de le rappeler parce qu’on a tendance à l’oublier. On devient exigeants alors que les garçons viennent de L2. » De la Ligue 2 à l’Europe, il n’y a étonnement pas un fossé mais juste un pas que les joueurs du SCO franchiraient allégrement. Dans un passé lointain, il n’était pas rare de voir des promus remporter le championnat de France de première division dès la saison suivante (Bordeaux, Saint-Etienne et Monaco l’ont réussi). Plus récemment, Montpellier avait terminé cinquième en 2009-10, juste après son retour dans l’élite, décrochant au passage une place en Ligue Europa. La suite, on la connaît pour le MHSC...
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant