Angela Merkel se dit prête à aider Athènes

le
0
La chancelière allemande reconnaît les efforts accomplis en Grèce.

Angela Merkel s'était bien gardée de toute annonce officielle lors de son voyage à Athènes, la semaine passée. Mais plusieurs signaux émanant de Berlin montrent que la chancelière allemande n'était pas venue les mains vides. À l'approche du Conseil européen des 18 et 19 octobre à Bruxelles - nouveau «rendez-vous crucial» pour la Grèce -, la chancelière allemande et son ministre des Finances, Wolfgang Schäuble, se montrent plus conciliants à l'égard d'Athènes.

La chancelière allemande en est désormais intimement convaincue: une sortie de la Grèce de la zone euro, dont elle juge les conséquences incalculables, ne saurait être une option. Mais son maintien dans l'euro aura un coût pour l'Allemagne. Et la chancelière prépare les contribuables allemands, toujours réticents à mettre la main à la poche pour la Grèce, à la facture qui se profile en adaptant son discours par inflexions. Ainsi, Merkel a de nouveau loué les efforts de la Grèce et s'est dite prü/p>...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant