Angela Merkel s'inquiète plus des demandeurs d'asile que de la Grèce

le
0
« Nous avons besoin d'une politique commune européenne en matière d'asile », martèle Angela Merkel.
« Nous avons besoin d'une politique commune européenne en matière d'asile », martèle Angela Merkel.

Angela Merkel ne se fait aucune illusion. La « question de savoir comment nous agissons avec les migrants [...] va nous occuper, bien plus que la Grèce ou la stabilité de l'euro », a avoué la chancelière fédérale dans un entretien diffusé dimanche sur la chaîne publique de télévision ZDF. L'Allemagne subit en effet de plein fouet les conséquences de l'arrivée massive de demandeurs d'asile dans l'UE.

Près de 600 000 migrants devraient avoir cherché à s'installer en République fédérale en 2015, soit un chiffre trois fois supérieur à celui enregistré l'an dernier. Le pays n'a jamais attiré autant d'étrangers de toute son histoire. « Au début des années 90, l'Allemagne a aussi dû faire face à un flux très important de demandeurs d'asile, souligne Thomas Liebig, un expert de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Mais le pic atteint en 1992 n'avait pas dépassé 440 000 demandes. »

Les autorités sont aujourd'hui complètement dépassées par cette vague d'arrivées. De nombreuses familles sont hébergées dans des camps de fortune et sous des tentes pendant plusieurs jours, une situation qui « n'est absolument pas satisfaisante », aux dires mêmes d'Angela Merkel. La chancelière s'inquiète également des réactions xénophobes qui se multiplient en Allemagne depuis quelques semaines. Plus de deux cents résidences réservées aux demandeurs d'asile ont déjà été attaquées ces huit derniers...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant