Angela Merkel milite pour un nouveau traité européen

le
0
La chancelière allemande est pour un renforcement les pouvoirs de Bruxelles.

À Berlin

C'est une déclaration d'amour à l'Europe. La campagne «Ich Will Europa» («Je veux l'Europe») a été lancée le jour de la visite de François Hollande à Berlin, jeudi. Parrainée par le président allemand Joachim Gauck, l'initiative rassemble sous la bannière bleue étoilée des anonymes et des personnalités, dont le capitaine de l'équipe de football d'Allemagne Philipp Lahm ou le patron d'EADS Thomas Enders. Cette campagne vise à redorer le blason de l'Union européenne, souvent égratigné depuis le début de la crise: dans un sondage, cet été, seule la moitié des Allemands interrogés se disaient favorables au maintien de l'Allemagne dans la zone euro, en cas de référendum sur le sujet.

Sanctionner les mauvais élèves

Souvent taxée d'égoïste et caricaturée en nationaliste, Angela Merkel s'est chargée elle-même du discours de bienvenue de cette campagne de communication. «Nous vivons une des plus graves crises européennes (...) mais je suis fer

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant