Angela Merkel en tête mais inquiète pour sa coalition

le
0
À quarante jours des législatives, le Parti libéral-démocrate (FDP), allié de l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU) au gouvernement, pourrait être éliminé faute de passer les 5%.

C'est un sondage réalisé mardi dernier et publié à quarante jours des élections législatives. C'était avant la publication des chiffres sur la croissance allemande (+0,7%) mais après les explications de la chancelière sur le scandale de la NSA. Sur ce dossier, les explications de la chancelière n'ont convaincu que 19% du millier de personnes interrogées. Lors de son interview télévisée de rentrée, Angela Merkel avait livré son point de vue: «Je n'ai aucune raison de penser que le BND (services de renseignements extérieurs, équivalent de la DGSE, NDLR) n'a pas respecté la loi dans cette affaire (...). Il ne faut pas perdre de vue que la collecte et l'échange d'informations ont permis d'éviter des attentats en Afghanistan, notamment contre les soldats allemands.»

Est-...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant