Angela Merkel dément être tentée par un demi-mandat

le
0
La rumeur de sa démission en 2015 a beau être écartée par son entourage, l'hypothèse agite la campagne électorale.

Même les sociaux-démocrates allemands n'auraient osé y songer dans leurs rêves les plus fous. Peu importe qu'elle gouverne à l'avenir avec les libéraux, les Verts ou le SPD, Angela Merkel est donnée imbattable par tous les sondages aux élections législatives du 22 septembre. Pourtant, une rumeur tenace lui prête l'intention de quitter volontairement le pouvoir dès 2015. La chancellerie s'est empressée de démentir toute tentation d'écourter son mandat, qui pourrait apparaître comme un cadeau pour le SPD.

La thèse d'un départ anticipé à mi-mandat a été lancée par le journaliste Nikolaus Blome, patron du service politique de Bild,le quotidien populaire allemand, qui cultive une grande proximité avec Merkel et son entourage. Dans un livre publié lundi, Blome cite des proches de la chancelière faisant état de son désir d'entrer dans l'his...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant