Angela Merkel brave la rue au Portugal

le
0
La chancelière n'est restée que cinq heures au Portugal. Mais c'en était déjà trop pour les manifestants organisés autour de la plate-forme.

À Lisbonne, Angela Merkel est venue, lundi, faire l'impossible: défendre les politiques d'austérité au Portugal, l'un des pays européens qui appliquent la rigueur avec le plus d'entrain... et le moins de résultats. La chancelière a juré qu'elle souhaitait «apporter l'espoir» aux Portugais. «Je ferai tout pour que le Portugal ait un avenir heureux», a-t-elle assuré. Ainsi, Merkel a loué le «courage» des mesures prises par le gouvernement dans un entretien à la télévision nationale RTP, diffusé avant son arrivée. «C'est un processus long et dur, et je sais qu'il exige beaucoup de sacrifices», a-t-elle dit en ajoutant qu'il avait fallu du temps à l'Allemagne avant que les réformes structurelles douloureuses ne produisent leurs effets positifs. Elle a assuré le Portugal de la solidarité de l'Allemagne qui «se tient à ses ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant