Angela Merkel appelle à plus de réglementation financière

le
1

BERLIN (Reuters) - La chancelière allemande Angela Merkel a exhorté samedi les grandes puissances mondiales à oeuvrer pour davantage de régulation financière, considérant insuffisant le degré actuel de régulation.

"A mon avis, nous ne sommes pas encore au niveau que nous aurions dû atteindre (...) Nous avions projeté de réguler chaque centre financier, chaque acteur et chaque produit des marchés financiers. Des progrès significatifs ont été réalisés mais les règles n'ont pas été mises en oeuvre partout", déclare la chef du gouvernement allemand dans son message hebdomadaire.

La chancelière montre du doigt notamment la "finance de l'ombre" (Shadow Banking) et les institutions financières moins réglementées que les banques, comme étant un secteur où des progrès sont nécessaires.

Angela Merkel, qui doit rencontrer mardi à Berlin des représentants du Fonds monétaire international (FMI), de la Banque mondiale et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), dit espérer que le sujet de la "finance de l'ombre" sera réglé lors de la prochaine réunion du G20.

Les autorités craignent que les banques, pour échapper à des règles plus strictes, ne transfèrent leurs activités de crédit à risques vers des structures moins régulées.

L'an dernier, les dirigeants des premières économies mondiales avaient formulé des recommandations qui concernaient notamment les fonds spéculatifs (Hedge Funds) et les véhicules spéciaux d'investissement.

Annika Breidthardt; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7188146 le samedi 27 oct 2012 à 20:47

    il est pas trop tôt, mais voeux pieux ? ! ? !.....