Anelka s'en prend à Thuram en le comparant au traître de «Django Unchained»

le
0
Anelka s'en prend à Thuram en le comparant au traître de «Django Unchained»
Anelka s'en prend à Thuram en le comparant au traître de «Django Unchained»

En habitué des polémiques, Nicolas Anelka s'illustre à nouveau en taclant sur les réseaux sociaux son ancien coéquipier en équipe de France, Lilian Thuram. Sur son compte Facebook, Anelka a posté un montage photo en associant le visage du recordman de sélections avec les Bleus avec celui de Samuel L. Jackson dans «Django Unchained», le film de Quentin Tarantino. «Comportement similaire #similarattitude», a écrit en légende Nicolas Anelka. «Si vous comprenez pas regardez le film "Django Unchained"». 

 

 

Si la charge est implicite, elle n'en reste pas moins violente. Dans «Django Unchained», Samuel L. Jackson campe le rôle de Stephen, un esclave noir comparable à un traître, puisqu'il épouse les thèses esclavagistes de son maître Calvin Candie, interprété par Leonardo DiCaprio.

Nicolas Anelka ne dit pas pourquoi il s'en prend à Lilian Thuram, mais cette sortie intervient deux jours après la diffusion sur France 2 d'«Une autre histoire de France, 1996-2016». Thuram est l'un des intervenants dans ce documentaire sur l'histoire des Bleus. Il évoque notamment l'envahissement de terrain pendant la rencontre amicale entre la France et l'Algérie en octobre 2001. 

 

Thuram n'a pas du tout apprécié Knysna

 

«Et là, je me dis qu'est-ce qu'ils (les supporteurs de l'Algérie, ndlr) sont en train de faire ?», se rémémore l'ancien joueur. «Moi ce qui m'énervait, c'est qu'en fait je voyais des gens sur le terrain avec le sourire. On avait l'impression qu'ils étaient en train de courir dans un pré ou je sais pas quoi. (...) Je pense qu'ils étaient heureux, c'est ça le problème».

«C'est-à-dire qu'à aucun moment ils n'ont compris l'impact médiatique et politique de ce qu'ils allaient faire», pousuit Lilian Thuram. A ce moment-là en tout cas, il faut rester là et leur dire : "Oh, venez voir un petit peu, tu sais ce que t'es en train de faire là ? Tu sais pas ? ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant