Andy Ier  le bijou de la Couronne

le
0
Andy Ier  le bijou de la Couronne
Andy Ier  le bijou de la Couronne

15 HEURES. CANAL +. SPORT ET W9

 

Il a certes vaincu sans péril, mais ne triomphe pourtant pas sans gloire. Depuis hier après-midi, Andy Murray, 29 ans, qui affrontera aujourd'hui l'Américain John Isner en finale, est le nouveau maître de la planète tennis. L'Ecossais a profité... du forfait du Canadien Milos Raonic, victime d'une déchirure au quadriceps droit, pour gravir la dernière marche. « J'aurais préféré que ça se passe autrement », souffle-t-il. Demain matin, pourtant, Andy Murray sera un homme comblé. Sa fille, Sophia, fêtera ses 10 mois avec un n° 1 de papa.

 

26

Andy Ier est le 26e souverain depuis la création du classement ATP en 1973. Il est surtout le premier Britannique à accéder au trône, sur lequel 14 nationalités avaient fait la foire avant lui. L'héritier Murray a cette fois largement dépassé le maître Fred Perry, auquel il avait succédé au palmarès de Wimbledon en 2013 après 77 ans de disette british. Le quatrième Beatles (avec Federer, Nadal et Djokovic) mérite sa place en haut des charts. L'élève d'Ivan Lendl, qu'il a retrouvé après deux ans de collaboration avec Amélie Mauresmo, compte 3 Grands Chelems, 13 Masters 1000, 42 titres ATP au total, 2 médailles d'or en simple aux Jeux olympiques (2012, 2016) et accessoirement une Coupe Davis (2015).

 

122

L'Ecossais a mis fin à 122 semaines consécutives de règne de Djokovic (222 au total). Il a surtout brisé l'hégémonie du trio majeur (avec Federer, 302 semaines, et Nadal, 141) qui s'est réparti le poste depuis février 2004. 12 ans et 9 mois pour seulement trois monstres du tennis, alors que 14 joueurs s'étaient succédé entre juillet 1991 et février 2004 ! Ce n'est donc pas pour rien que Murray devient le 2e joueur le plus âgé de l'histoire (après l'Australien Newcombe, 30 ans) à prendre pour la première fois le pouvoir. « Cela a été tellement dur pendant ma carrière, vu à quel point les gars autour étaient ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant