Andrieux : le PS fait le dos rond

le
0
Le PS tente de minimiser les conséquences de la condamnation à un an de prison ferme de la députée PS de Marseille Sylvie Andrieux dans une affaire de corruption.

Au plan judiciaire, la semaine a mal commencé pour le Parti socialiste. Coup sur coup, deux élus PS ont été condamnés. Mercredi, la députée socialiste de Marseille Sylvie Andrieux s'est vu infliger trois ans de prison, dont un an ferme, 100 000 euros d'amende et cinq ans d'inéligibilité dans une affaire de corruption. Accusée d'avoir détourné quelque 700 000 euros de subventions publiques à des fins de clientélisme, cette proche de Jean-Noël Guérini a immédiatement fait appel de sa condamnation. «Je n'ai commis aucun des faits qui me sont reprochés et je vais consacrer toute mon énergie à en faire la démonstration devant la cour d'appel», a réagi la députée.

Mardi, déjà, l'ancien député PS du Pas-de-Calais Jean-Pierre Kucheida avait été condamné à une amende de 30 000&...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant