Andreï Kourkov : "Personne ne doit faire confiance à Poutine !"

le
1
Marioupol, le 24 janvier, après le bombardement de la ville par les rebelles pro-russes.
Marioupol, le 24 janvier, après le bombardement de la ville par les rebelles pro-russes.

Vous avez écrit votre journal de la révolution. Que reste-t-il de Maïdan ?

L'endroit a perdu toute fonction festive - avant, on y fêtait toujours le jour de l'an - et la rue dans laquelle la plupart des gens ont été tués est désormais fermée à la circulation. Quant à moi, je fais une pause dans l'écriture de ce journal. J'écris encore, de temps en temps, mais pour plus tard, pour mes enfants, pas en vue de publier. Pourtant, cette démarche a été vraiment utile. La version anglaise a été réimprimée plusieurs fois, et Carl Bildt, le ministre suédois des Affaires étrangères, comme nombre de politiciens en Europe, m'a confié avoir mieux compris la situation ukrainienne après avoir acheté et lu Journal de Maïdan. Poutine vient de prendre Donetsk. Peut-on lui faire confiance ?

Personne ne doit faire confiance à Poutine ! Je ne me ferais pas confiance moi-même si j'étais Poutine ! Ce n'est plus un être humain, c'est une entité politique. Ce qui veut dire, et j'en suis sûr à 100 %, qu'il ne changera pas, qu'il restera sur sa position actuelle. Ce qui pourrait vraiment changer les choses, ce serait l'isolement politique de Poutine. Des rumeurs et certains articles de presse disent que certains oligarques s'éloignent de lui et que, de fait, le cercle de ceux qui le soutiennent est en train de rétrécir. S'il perd le soutien des électeurs et...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • Berg690 le mardi 27 jan 2015 à 11:28

    Obama a trouvé un répétiteur.