Andrea Dossena, extrême limite

le
0
Andrea Dossena, extrême limite
Andrea Dossena, extrême limite

Arrêté pour vol à l'étalage chez Harrods à Londres, l'ancien joueur de Liverpool et du Napoli s'est défendu en prétextant avoir " oublié " de payer, alors que son avocat avait annoncé que son fils, un gamin, avait mis un livre dans son sac. Un double alibi contradictoire pour un voleur de haut vol.

Tout commence avec une déclaration de la Metropolitan Police de Londres : " Nous avons arrêté un homme de 33 ans et une femme de 31 ans pour une suspicion de vol à l'étalage chez Harrods. Ils ont été emmenés au commissariat de Londres ouest. Les deux ont été libérés sous caution jusqu'à fin avril, en attente des résultats de l'enquête. " Dans un premier temps, l'agent du joueur, Gary Sloane, avance une explication : " C'était une virée shopping familiale chez Harrods, et leur jeune fils portait son propre sac. Il a mis un livre pour enfant dedans et cela a déclenché l'alarme du magasin au moment où ils quittaient le magasin. Andrea et sa femme n'avaient pas de pièce d'identité sur eux, alors ils ont dû aller au commissariat le plus proche juste pour vérifier qui ils étaient ". Une version contestée par Andrea lui-même, qui a publié un communiqué sur Twitter via son agent italien, Federico Pastorello : " J'étais chez Harrods avec ma femme et mon fils pour faire du shopping et j'ai oublié de payer pour un pot de miel et un peu de charcuterie que nous avions commandés. En quittant le magasin, j'ai été stoppé par la sécurité, qui a ensuite appelé la police selon la procédure habituelle standard. Comme je n'avais pas de papier d'identité, on m'a demandé de me rendre au commissariat pour être identifié, et après je suis parti et je suis rentré chez moi. De fait, j'ai maintenant demandé à mes avocats de protéger mon image avec tous les moyens légaux nécessaires contre ceux qui reportent cette histoire fausse et tendancieuse. " Ce fait divers effectivement trouble a inspiré un tweet en forme de sentence à Dietmar Hamann.

Dossena been arrested for shop lifting at Harrods. He got away with stealing a living in Liverpool.

— Didi Hamann (@DietmarHamann) April 8, 2015
La banane
De fait, Andrea Dossena n'a jamais cessé de voler. Lorsqu'il débarque à Liverpool en juillet 2008 contre 9 millions d'euros, il n'est qu'un latéral quelconque de Serie A, passé par Vérone, Trévise et l'Udinese. Tout le monde se rend rapidement compte que l'Italien est une banane. Quatre mois après son arrivée, il tente d'ailleurs de plaider les circonstances atténuantes dans les colonnes du Guardian : " Je ne suis pas tout à fait heureux avec mon…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant