André Luiz confirme le départ de Jean Fernandez

le
0
André Luiz confirme le départ de Jean Fernandez
André Luiz confirme le départ de Jean Fernandez

Malgré un contrat qui court jusqu?en juin 2015, Jean Fernandez (58 ans) quitte l?ASNL, l?actuelle lanterne rouge du championnat de France. Une information confirmée par André Luiz, le défenseur central du club du président Jacques Rousselot. « On a su ça ce matin (jeudi), a déclaré le Brésilien sur RMC. Je suis triste pour moi et pour lui. C?est un homme formidable. C?est un homme qui avait le respect de tout le vestiaire. C?est comme ça le football. Il faut continuer. Il a appelé 3-4 joueurs dans son vestiaire après l?entraînement et il nous a dit que c?était fini. Ensuite, nous avons passé le message aux autres joueurs. Ça s?est passé comme ça. »

Retour de Pablo Correa ?

Pour succéder à l?ancien coach de Marseille ou encore de Metz, le nom de Pablo Correa (45 ans) revient avec insistance. Mais, sans club depuis son départ de l?Evian TGFC, l?Uruguayen assure que son retour n?est pas encore acté. « C?est normal que l?on pense à moi, explique-t-il sur RMC. Tout le monde sait l?amitié qui me lie au président Rousselot. Le club se donne bien évidemment les moyens de me convaincre et de voir ce que l?on peut faire pour l?année en cours et pour la suite. J?ai été contacté bien sûr. Mais je ne serai pas sur le banc contre Lille, ni au centre d?entraînement lundi. Je resterai à la maison pour regarder le match, ou peut-être une autre rencontre. Il y a le c?ur, c?est indéniable, mais d?ici à ce que je sois l?entraîneur de Nancy, il y a un grand pas à faire. »

Olivier Rouyer espère toujours

Une bonne nouvelle pour Olivier Rouyer, qui a fait une nouvelle fois acte de candidature. « L?envie d?aider mon club est toujours la même, écrit le consultant Canal+ sur son compte Twitter. Je reste candidat au poste. » Alors que plusieurs joueurs sont sur le départ et que la vente du club est toujours d?actualité, les dirigeants lorrains vont déjà devoir trouver un nouvel entraîneur. Tout en sachant que l?heureux élu n?aura sûrement pas le droit au même traitement que son prédécesseur (110 000 euros par mois). En attendant, l?intérim sera assuré par Patrick Gabriel, le responsable du centre de formation.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant