André Hazout, un gynécologue jugé pour viols

le
0

Ce spécialiste de la fécondation in vitro est accusé d'avoir profité de la détresse de ses patientes venues consulter pour infertilité.

Un gynécologue de renommée internationale, André Hazout, comparaît à partir de mardi devant la cour d'assises de Paris pour des agressions sexuelles et des viols sur six de ses patientes. À l'époque des faits, ce spécialiste reconnu de la procréation médicalement assistée (PMA) revendiquait des milliers de patientes attirées par ses taux de réussite en matière de fécondation in vitro.

Proche du professeur René Frydman et du biologiste Jacques Testard, pères scientifiques du premier bébé-éprouvette, il partageait son temps entre la clinique de la Muette (Paris), les hôpitaux Bichat (Paris) et Antoine-Béclère (Clamart), et son cabinet privé à Paris (XVIIe). Le gynécologue, âgé de 70 ans, a été radié de l'Ordre des médecins en 2013. Il est reproché au praticien d'avoir abusé «de l'autorité que lui conféraient ses fonctions»...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant