André Chassaigne, l'autre visage du Front de gauche

le
0
Le député communiste dispute à Jean-Luc Mélenchon la candidature pour 2012.

André Chassaigne, c'est «Dédé» pour les intimes, «Peppone» pour d'autres. Un grand type chaleureux, fils de «bib» - le nom des ouvriers de chez Michelin -, mais surtout un homme du terroir, au corps massif. Ces temps-ci, Chassaigne affiche l'air réjoui des personnes assurées de leur fortune. À 60 ans, le député communiste du Puy-de-Dôme (depuis 2002) est candidat pour mener la liste Front de gauche à la présidentielle. Il sait qu'il n'a rien à perdre, mais tout à gagner en termes de notoriété dans cette précampagne qui l'oppose au président du Parti de gauche, Jean-Luc Mélenchon.

Quelle qu'en soit l'issue, l'opération est bonne aussi pour le PCF, qui ne perd pas la face en proposant un candidat qui illustre ce qu'il lui reste de force: celle de ses élus locaux. Tête de liste aux régionales en Auvergne, Chassaigne avait réalisé en mars dernier un score exceptionnel pour le Front de gauche: 14,2%. Lors de la première session du conseil régional, des ou

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant