Anderlecht : La dernière de Gillet

le
0
Anderlecht : La dernière de Gillet
Anderlecht : La dernière de Gillet

Lundi soir, Guillaume Gillet a disputé son dernier match sous les couleurs d'Anderlecht. Un moment forcément particulier pour le Diable Rouge qui prend la direction de Nantes.

A l’occasion de la victoire de lundi soir contre Westerlo (2-1), Guillaume Gillet, qui a marqué le but de la victoire sur penalty en seconde période, a disputé son dernier match sous les couleurs d’Anderlecht. En partance pour Nantes, le milieu de terrain (ou latéral droit) international belge de 31 ans revient sur moment fort en émotion. « C’est fantastique, a expliqué l’ancien joueur de La Gantoise, qui a été recruté pour un peu plus de deux millions d’euros en janvier 2008, au micro de la RTBF. Je ne pouvais pas rêver meilleure scénario. Émotionnellement, c’était fantastique de pouvoir dire au revoir à mes supporters, à mes coéquipiers et à tout un club qui m’a tellement donné durant ces huit saisons. Je n’ai jamais été le joueur le plus talentueux ou le plus doué techniquement mais j’ai toujours donné le meilleur de moi-même et aujourd’hui, le public a voulu me rendre cet hommage-là. Tout n’a pas été rose ici mais je ne garderai que de grands souvenirs. La standing ovation du public était vraiment à la hauteur de mes espérances. Je remercie les supporters pour tout ce qu’ils ont fait pour moi. »

Sous contrat jusqu’en juin 2016 avec les Mauves, qui lui ont proposé en vain de rempiler pour deux saisons, Guillaume Gillet ne pensait pas se retrouver dans une telle situation. « Ma situation était très délicate. Il y a un an et demi quand je suis parti à Bastia, je pensais que la page était déjà tournée. J’étais parti sur la pointe des pieds mais le destin a voulu que je ne reste pas à Bastia, que je ne signe ni à Reims ni autre part durant l’été parce qu’Anderlecht voulait absolument me garder. Il fallait qu’un jour ça se termine et je suis heureux que ça se termine aussi bien. Je crois avoir mérité cette reconnaissance du public. Sans mon retour cet été, je n’aurais pas connu ça et ça aurait été triste pour moi. » Maintenant, c’est bel et bien terminé.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant