Ancelotti de retour à Milan, une bonne idée ?

le
0

C'est le sujet du moment du côté de Milan. Silvio Berlusconi et Adriano Galliani font le forcing pour convaincre Carlo Ancelotti de revenir sur le banc du Milan AC. Pour l'instant, l'entraîneur italien reste indécis, mais son retour serait-il vraiment une bonne idée ?

Depuis un peu plus d'une semaine, le peuple rossonero prie. Non pas pour son équipe, qui connaît déjà le verdict malheureux d'une nouvelle saison ratée, mais pour le retour à la maison de l'un des siens. Silvio Berlusconi et son fidèle bras droit, Adriano Galliani sont, quant à eux, convaincus qu'il est le candidat idéal pour relancer le Milan AC. Vous l'aurez compris, il s'agit bien évidemment de Carlo Ancelotti. Tout juste évincé du Real Madrid, l'entraîneur italien est effectivement la cible ultra-prioritaire du Milan pour succéder à Filippo Inzaghi. Un SuperPippo qui, de son côté, n'attend plus que les ultimes instants du compte à rebours de son siège éjectable. Pour cause, Galliani s'est envolé, ce lundi, pour Madrid où il s'évertue de convaincre Ancelotti. L'administrateur délégué des Lombards s'est ainsi entretenu, pour la quatrième fois en trois jours, avec son ami de longue date, ce mercredi en fin d'après-midi à l'hôtel Wellington de la capitale espagnole. Mardi soir, Galliani a même été le convive du bon Carletto qui "a cuisiné une carbonara merveilleuse" selon les propres dires du Condor. Seulement, malgré le pressing intensif - indéniablement le meilleur de la saison pour les Rossoneri –, Ancelotti hésite toujours.

Une équipe à reconstruire et une opération vitale


Si l'entourage d'Ancelotti et son staff, notamment son fils Davide, seraient déjà convaincus par la proposition du Milan, ce n'est pas le cas du principal intéressé. Principalement pour deux raisons. D'une part, le natif de Reggiolo en Émilie-Romagne, est repoussé par la faible qualité de l'effectif actuel du Milan. Difficile ainsi de l'imaginer accepter une quelconque offre sans de solides garanties, surtout au niveau du mercato estival. Selon la Repubblica et la Gazzetta dello Sport, Berlusconi serait toutefois prêt à débourser jusque 120 millions d'euros, cet été. De quoi convaincre son monde.

D'autre part, Ancelotti est sujet à des problèmes de santé, comme il l'a expliqué au quotidien il Giornale : "Je dois me faire opérer d'une sténose cervicale (un rétrécissement osseux au niveau des vertèbres cervicales qui a pour conséquence de comprimer les nerfs, ndlr). J'ai des fourmis dans les mains depuis un moment. Si j'attends encore, cela pourrait se transmettre aux jambes. J'ai déjà pris rendez-vous pour une intervention chirurgicale (au…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant