Anbang relève encore son offre sur Starwood, à près de $14 mds

le , mis à jour à 18:30
0
 (Actualisé avec contexte, citation d'analyste, cours de Bourse) 
    par Greg Roumeliotis et Mike Stone 
    28 mars (Reuters) - Le groupe chinois Anbang Insurance Group 
a de nouveau amélioré lundi son offre d'achat sur Starwood 
Hotels & Resorts  HOT.N , proposant désormais près de 14 
milliards de dollars (12,5 milliards d'euros) pour racheter le 
groupe hôtelier également convoité par Marriott International 
 MAR.O . 
    Anbang, qui cherche à se doter d'un vaste portefeuille 
d'actifs aux Etats-Unis, vient ainsi à nouveau contrecarrer les 
ambitions de Marriott, dont le projet de création d'un nouveau 
numéro un mondial de l'hôtellerie a reçu l'assentiment du 
conseil d'administration de Starwood.  
    Le rachat de Starwood, propriétaire des chaînes Sheraton et 
Westin, par Anbang serait la plus importante acquisition jamais 
effectuée par un groupe chinois aux Etats-Unis.  
    Starwood a précisé qu'Anbang, associé aux sociétés de 
capital-investissement J.C. Flowers et Primavera Capital, 
proposait 82,75 dollars en numéraire pour chacun de ses titres, 
soit 4,75 dollars de plus que sa précédente offre en date du 18 
mars. 
    Dans un communiqué, le groupe hôtelier ajoute que son 
conseil d'administration maintient pour le moment sa 
recommandation en faveur d'un rapprochement avec Marriott 
International, qui a lui-même amélioré son offre le 21 mars, 
mais il note que la proposition d'Anbang pourrait conduire à une 
"offre supérieure".  
    L'offre de Marriott, en cash et en actions, valorise aux 
cours actuels l'action Starwood à environ 78 dollars et doit en 
principe faire l'objet d'un vote des actionnaires de Starwood le 
8 avril.   
    Marriott a réagi en réaffirmant que son projet offrait plus 
de valeur à long terme pour les actionnaires de Starwood mais il 
n'a pas dit s'il relèverait encore son prix. 
    "Les actionnaires de Starwood devraient étudier de près la 
question de savoir si le consortium emmené par Anbang sera en 
mesure de finaliser la transaction proposée, en particulier 
s'agissant du financement et des délais pour obtenir les 
autorisations réglementaires nécessaires", a-t-il averti dans 
son communiqué. 
     
    INDEMNITÉ DE RUPTURE 
    A Wall Street, l'action Starwood gagne 2,3% à 84,02 dollars 
vers 15h45 GMT. Marriott s'adjuge 3,9% à 71,32 dollars, certains 
investisseurs espérant que la contre-offre d'Anbang l'amènera à 
renoncer à une fusion coûteuse. 
    "Marriott a la capacité financière et les moyens de relever 
son offre. Mais une grande partie du prix qu'il propose dépend 
de son cours de Bourse et je pense que les investisseurs 
seraient tout sauf emballés s'il relevait son offre 
matériellement à ce stade", commente Bill Crow, analyste chez 
Raymond James. 
    David Loeb, chez Baird Equity Research, rappelle que 
Starwood s'est engagé à verser à Marriott 450 millions de 
dollars en cas de rupture de leur accord. "Avec cette indemnité 
de rupture de 450 millions, Marriott sera beaucoup plus serein 
si la proposition d'Anbang à 82,75 dollars se transforme en 
offre ferme", estime-t-il. 
    La nouvelle proposition d'Anbang valorise Starwood à 13,5 
fois ses résultats, à comparer à des multiples d'environ 10 fois 
pour ses concurrents Hyatt Hotels  H.N  et Hilton Worldwide 
Holdings  HLT.N . 
    Même en hausse, cette valorisation reste inférieure aux prix 
pratiqués avant la crise financière de 2008. En 2007, la société 
de capital-investissement Blackstone Group  BX.N  avait déboursé 
26 milliards de dollars pour racheter les hôtels Hilton, un 
montant qui valorisait le groupe à 15 fois ses résultats. 
    Le 21 mars, Marriott a également relevé sa prévision 
d'économies liées à la fusion, tablant désormais sur des 
synergies annuelles de 250 millions de dollars par an après deux 
années pleines, au lieu de l'estimation de 200 millions annoncée 
en novembre lors de sa première offre. 
    Le rachat de Starwood par Anbang ferait probablement l'objet 
d'une enquête approfondie du Comité des investissements 
étrangers aux Etats-Unis, une commission qui réunit des 
représentants de plusieurs agences fédérales et qui a déjà fait 
capoter des projets de fusions-acquisitions de grande ampleur. 
    Anbang est devenu en un an et demi un acteur mondial de 
l'immobilier et de la finance grâce à plus de 30 milliards de 
dollars d'acquisitions, dont la chaîne d'hôtels de luxe 
Strategic Hotels & Resorts rachetée pour 6,5 milliards de 
dollars à Blackstone.   
    De son côté Marriott entend s'allier avec Starwood pour 
créer ce qui serait le plus grand groupe hôtelier du monde avec 
5.500 établissements et 1,1 million de chambres.  
 
 (Greg Roumeliotis et Mike Stone à New York, Véronique Tison 
pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant