« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle des analystes indépendants

le
3

Les configurations graphiques sont celles de rebond technique en Asie et de sortie de consolidation triangulaire en Europe voire aux USA. Les potentiels restent limités en occident mais ils peuvent un peu surprendre en orient estime Julien Nebenzahl, président de DayByDay et membre du Cercle des analystes indépendants.

Les marchés d'actions ont continué de développer leur propre logique technique. Les émergents ont souffert mais ils tentent une reprise haussière, à l'image de la Chine. L'Europe a commencé à surperformer les USA, en cohérence avec l'asymétrie de perspective des banques centrales respectives. Les analystes techniques peuvent aussi déceler le traditionnel moment « d'euphorie relative », inhérent à chaque fin de cycle haussier - ici celui entamé en 2009. Les configurations graphiques sont celles de rebond technique en Asie et de sortie de consolidation triangulaire en Europe voire aux USA. Les potentiels restent limités en occident mais ils peuvent un peu surprendre en orient.  La volatilité ne devrait pas être au rendez-vous tant que les supports sont préservés (325,50 points sur le STOXX600 et environ 1.800 points sur le S&P500).

Le graphique de l'indice STOXX600 (600 premières capitalisations européennes) montre bien l'absence de tendance des actions d'un point de vue général. Les prix ont en effet évolué au sein d'une configuration triangulaire pendant presque un semestre. Le fait notable est une récente sortie par le haut de cette figure graphique. Ce type de signal n'est pas très fiable en général mais puisqu'il  vient d'apparaitre et qu'il n'est pas invalidé, nous retenons trois implications à ce stade : 1) l'indice devrait monter, 2) plutôt lentement et 3) probablement pas très haut (349).

« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle des analystes indépendants
« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle des analystes indépendants

Le graphique du S&P500 (500 premières capitalisation américaines) montre une formation élargie qui peut être interprétée comme une figure de renversement baissier. Néanmoins, tant que 1.861 points reste support, il faut privilégier à nouveau un marché stable voire (légèrement) haussier (1928 points). Il est toujours très risqué d'anticiper le signal d'une figure de renversement - c'est notamment le cas de la tête-et-épaules du NASDAQ qui semble beaucoup inquiéter mais qui n'est pas non plus déclenchée.

« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle
« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle des analystes indépendants

Enfin, l'indice chinois des 300 plus importantes valeurs, le CSI 300, traduisait, en fin d'année dernière, une grande faiblesse de la zone Asie hors Japon. Alors que les indices des pays occidentaux passaient le début de l'année en territoire positif, les actions chinoises continuaient de céder du terrain. On constate une stabilisation au-dessus du support de 2080 points. Cette situation graphique permet d'envisager une reprise technique de quelques mois. La tendance de fond, baissière, ne devrait pas changer mais une respiration sur cet indice pourrait avoir des implications sur les matières premières et le dollar.

« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle
« Analyse technique : potentiel limité sur les marchés occidentaux » par Julien Nebenzahl du Cercle des analystes indépendants

      Julien Nebenzahl

Le Cercle des analystes indépendants est une association constituée entre une douzaine de bureaux indépendants à l'initiative de Valquant, la société d'analyse financière présidée par Eric Galiègue, pour promouvoir l'analyse indépendante.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • OREGON3 le dimanche 8 juin 2014 à 00:02

    Le daybyday c'est du bidon c'est juste une entreprise qui veut vendre ses graphiques, ...il a pas inventé l'eau chaude celui-là, se méfier de ses chartistes

  • AND.KOTE le jeudi 15 mai 2014 à 13:45

    N importe quoii, des aneries

  • ppasani le jeudi 15 mai 2014 à 10:03

    3 graphiques et tout est dit.