Analyse mi-séance AOF Wall Street - Rebond général des marchés actions pour finir la semaine

le
0

(AOF) - Le regain des marchés se confirme peu à peu après deux séances dans le rouge, pénalisés par la crainte des investisseurs d'un resserrement plus tôt que prévu de la politique monétaire de la Fed. Wall Street résiste, porté par le rebond des bourses mondiales en cette fin de semaine. Au chapitre des valeurs, le fabricant de semi-conducteurs Applied Materiels prend la première place du S&P 500, soutenu par un deuxième trimestre meilleur que prévu. Vers 17h45, les indices sur le Nasdaq et le Dow Jones gagnent respectivement 1,25% à 4 771,38 points et 0,63% à 17 545,11 points.

Applied Materials (+12,96% à 22,50 dollars) s’est emparé de la première place de l’indice S&P 500 à la faveur de résultats trimestriels solides et de perspectives favorables. Cette publication a poussé plusieurs études à relever leur objectif de cours du fabricant d’équipements pour le secteur des semi-conducteurs. Tous les deux positifs sur la valeur, JPMorgan a relevé son objectif de cours de 24 à 27 dollars et Credit Suisse de 23 à 25 dollars. Le groupe américain bénéficie notamment d’une demande soutenue de la part de fabricants d'écrans Oled (à diodes électroluminescentes organiques).

Les chiffres économiques du jour

Aux Etats-Unis, en avril, 5,45 millions de logements anciens ont été vendus après 5,36 millions (révisé de 5,33 millions) en mars. Les analystes tablaient sur une progression moins importante à 5,40 millions de ventes selon Reuters.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

APPLIED MATERIALS

Applied Materials a dévoilé un bénéfice au deuxième trimestre 2016 de 320 millions de dollars (29 cents par action) après 364 millions l'an dernier. L'équipementier américain de semi-conducteurs a fait état d'un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 34 cents contre un consensus Zacks de 32 cents. Le chiffre d'affaires d'Applied Materials s'est établi à 2,45 milliards de dollars après 2,44 milliards au deuxième trimestre 2015 et contre un consensus de 2,42 milliards.

DEERE

Deere a abaissé ses prévisions annuelles en raison de la baisse de la consommation des agriculteurs américains. Le premier fabricant mondial de matériel agricole table sur un résultat net proche de 1,2 milliard de dollars, contre 1,3 milliard auparavant. Au deuxième trimestre, le résultat net du groupe a chuté de 28% à 495,4 millions de dollars, ou 1,56 dollar par action. Le chiffre d'affaires a reculé de 4% à 7,11 milliards. Ces chiffres sont ressortis supérieurs aux attentes.

GAP

Gap a dévoilé l'intégralité de ses résultats du premier trimestre, dix jours après avoir publié des ventes décevantes. La chaine de prêt-à-porter a ainsi enregistré une chute de 46% de son bénéfice net à 127 millions de dollars sur les trois premiers mois de l'exercice, soit 32 cents par action. Gap est donc parvenu à limiter la casse au premier trimestre avec ce résultat conforme aux attentes. Le groupe n'a pas réitéré ses perspectives annuelles, estimant qu'il faudrait une amélioration des tendances commerciales pour atteindre le consensus de 1,92 dollar par action.

LOWE'S

L'enseigne de magasins de bricolage Lowe's a finalisé l'acquisition du canadien Rona dans le cadre d'une transaction de 3,2 milliards de dollars canadiens (2,4 milliards de dollars américains). La nouvelle entité génèrera environ 6 milliards de dollars canadiens de chiffre d'affaires dans 539 magasins.

TESLA MOTOR

Tesla Motor a annoncé vouloir vendre 6,8 milliards d'actions par le biais d'une augmentation de capital de 1,46 milliard de dollars, dans un document envoyé à la SEC, selon plusieurs sources de presse. Hier, le constructeur automobile américain a déjà dit qu'il proposerait à la vente environ deux milliards d'actions pour financer en partie le lancement de sa berline électrique Model 3. D'ici à 2018, Tesla table sur 500 000 véhicules produits, portant une avance sur production de deux années.

VALEANT PHARMACEUTICALS

Valeant Pharmaceuticals International a annoncé avoir reçu un avis de défaut de la part des détenteurs d'obligations sur son retard de publication de ses comptes trimestrielles pour la période close au 31 mars 2016. Le laboratoire pharmaceutique a un délai de 60 jours à compter de la réception de l'avis pour déposer le formulaire relatif au premier trimestre 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant