Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés hésitent entre le dollar bas et les statistiques décevantes

le
0

(AOF) - Les marchés américains évoluent proches de l'équilibre avec un biais positif, pris entre des statistiques globalement décevantes qui ont eu le mérite de faire baisser le dollar, et un cours du pétrole qui hésite à reprendre sa hausse. L'annonce d'inscriptions au chômage supérieures aux attentes la semaine dernière a commencé par faire baisser les indices avant qu'ils ne profitent de la baisse du dollar qui a suivi. Cette dernière a également profité aux cours des matières premières. Le Dow Jones gagne 0,12% à 16 355,42 pts et le Nasdaq cède 0,03% à 4 502,42 pts.

Ralph Lauren décroche de 17,4% à 95,45 dollars, au plus bas depuis cinq et demi, après avoir abaissé sa prévision de croissance pour l'ensemble de son exercice 2016. En effet, le groupe de mode vise désormais une hausse de 1% à changes constants (-3% en données publiées) alors que la précédente estimation était une hausse à changes constants de 3 à 5% (stable en données publiées). Ralph Lauren chiffre à 400 points de base l'impact négatif des changes. Ces derniers devraient aussi impacter la marge opérationnelle du groupe, attendue en baisse de 290 à 320 points de base par rapport à 2015.

Les chiffres économiques du jour

En décembre, les commandes à l'industrie américaine ont reculé de 2,9% après avoir baissé de 0,7% en novembre (révisé à la baisse de -0,2%). Les analystes interrogés par Reuters attendaient un repli de 2,8%.

Aux Etats-Unis, au quatrième trimestre, la productivité a chuté de 3% après une hausse de 2,1% (révisée de +2,2%) au trimestre précédent. Le coût du travail a augmenté lui de 4,5% après +1,9% (révisé de +1,8%) au troisième trimestre. Le consensus Reuters était de -1,8% pour la première et de +3,9% pour les seconds.

Aux Etats-Unis, 285 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière après +277 000 la semaine précédente (révisé de 278 000). Le consensus Reuters était de +280 000.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

CIGNA

Cigna a vu son bénéfice net baisser légèrement à 426 millions de dollars au quatrième trimestre 2015 - il était de 467 millions à la même période de 2014 - soit 1,64 dollar par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action s'est élevé à 1,87 dollar, neuf cents au-dessus du consensus Zacks Investment Research. Les revenus de l'assureur ont augmenté de leur côté de plus de 6% à 9,53 milliards. Les analystes attendaient 9,45 milliards.

CISCO

Cisco a fait part de son intention de racheter Jasper Technologies, qui opère une plateforme pour les objets connectés, pour 1,4 milliard de dollars en numéraire. Avec cette acquisition, Cisco va pouvoir compléter sa panoplie dans les objets connectés en optimisant l'interopérabilité entre les objets, les fournisseurs de services, les développeurs d'applications et un écosystème de partenaires.

CONOCOPHILIPS

ConocoPhillips a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et annoncé une baisse de son dividende. Au quatrième trimestre 2015, la compagnie pétrolière américaine a accusé une perte nette de 3,5 milliards de dollars, soit une perte de 2,78 dollars par action. L'an dernier à la même époque, la perte était ressortie à 39 millions de dollars, ou - 3 cents par action. En ajusté, la perte est ressortie à 90 cents par action, bien plus importante que prévu par la consensus (-64 cents). Le groupe a abaissé son dividende trimestriel de 74 à 25 cents par action.

COSTCO WHOLESALE

Costco Wholesale a vu ses ventes progresser de 2% en janvier à 8,32 milliards de dollars. A magasins comparables, les ventes mensuelles du distributeur ont stagné, elles ont même baissé de 6% au Canada. A magasins comparables et changes constants, elles ont progressé de 4%, dont +11% au Canada et +10% à l'international hors Etats-Unis et Canada.

COTY

Coty a enregistré au deuxième trimestre clos fin décembre un bénéfice net de 89 millions de dollars, en baisse de 29%, soit 25 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action du groupe de cosmétiques s'élève à 38 cents, quatre cents au-dessus des attentes des analystes de Zacks Investment Research. Les revenus trimestriels de Coty ont reculé de leur côté de 4% au deuxième trimestre à 1,21 milliard de dollars, légèrement supérieurs aux attentes de 1,2 milliard.

GOPRO

Au quatrième trimestre 2015, GoPro a fait état d'une perte inattendue et de prévisions décevantes. Le spécialiste des caméras d'actions a essuyé une perte par action de 0,08 dollar alors que le marché tablait sur un bénéfice de 0,02 dollar par action. Le chiffre d'affaires s'est établi à 436,6 millions de dollars, les analystes prévoyaient 434,9 millions de dollars. En termes de perspectives 2016, pour le premier trimestre, GoPro prévoit un chiffre d'affaires compris entre 160 et 180 millions de dollars, bien inférieur au consensus (287,2 millions de dollars).

LIBERTY GLOBAL

La Commission européenne a autorisé sous conditions l'acquisition de l'opérateur de réseau mobile belge Base par Liberty Global. "Pour maintenir une saine concurrence sur le marché de la téléphonie mobile belge, Liberty Global et Base vendront une partie de leur clientèle à un nouvel opérateur mobile virtuel", a précisé Margrethe Vestager, commissaire chargée de la politique de concurrence. En l'occurrence, c'est l'opérateur mobile Medialaan qui récupèrera la participation de Base dans Mobile Vikings, un opérateur de réseau mobile virtuel qui utilise son réseau, et une partie de sa clientèle.

PHILIP MORRIS

Philip Morris a dévoilé des résultats en ligne et un chiffre d’affaires décevant. Au quatrième trimestre, le cigarettier a vu son bénéfice net reculer de 22,5% à 1,25 milliard de dollars, soit 80 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 81 cents, en ligne avec les attentes. Le chiffre d’affaires a reculé de 11,2% à 6,4 milliards alors que les volumes ont reculé de 2,4% hors impact des acquisitions. Les analystes attendaient 6,49 milliards.

RALPH LAUREN

Ralph Lauren a enregistré un bénéfice net de 131 millions de dollars, soit 1,54 dollar par action, au troisième trimestre. Ajusté des éléments exceptionnels, correspondant notamment à des charges de restructuration, le bénéfice par action s'est élevé à 2,27 dollars alors que les analystes anticipaient 2,15 dollars par titre. Les revenus de la griffe de mode ont baissé de 1% à taux de changes constants à 1,9 milliard de dollars. Le consensus était de 2,04 milliards.

VIACOM

Le conseil d'administration de Viacom va se tenir aujourd'hui, alors que CNBC a indiqué que le fondateur du groupe de médias, Sumner Redstone, 92 ans, vient de démissionner de son poste de président de CBS. Il serait remplacé à la tête de la chaine par le DG du groupe Viacom Philippe Dauman.

WESTERN DIGITAL/SANDISK

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement sur les concentrations, le projet d’acquisition du fabricant de dispositifs de stockage SanDisk par son concurrent Western Digital, tous deux américains, après avoir conclu que le rachat n'aurait pas d'effet préjudiciable sur la concurrence en Europe. La Commission a constaté que les chevauchements entre les activités des sociétés sont effectivement limités au marché des solutions de stockage à mémoire flash, notamment des disques transistorisés, destinées aux entreprises.

YUM! BRANDS

Yum! Brands a renoué avec les bénéfices au quatrième trimestre à hauteur de 275 millions de dollars, soit 63 cents par action, à comparer avec une perte nette de 86 millions de dollars, soit -20 cents un an plus tôt. Ajusté des éléments exceptionnels, le bénéfice par action de la chaine de restaurants s'élève à 68 cents pour un consensus Zacks Investment Research de 66 cents. Les revenus de la maison-mère de KFC et Pizza Hut ont baissé de leur côté de 1% au quatrième trimestre à 3,95 milliards de dollars, inférieurs aux attentes des marchés de 4 milliards.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant