Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés évoluent proches de l'équilibre

le
0

(AOF) - Les marchés américains évoluent à présent proches de l’équilibre, l’indice S&P 500 s'adjuge 0,13% à 1 999,50 points. La semaine dernière, les marchés ont enregistré leur troisième semaine consécutive de hausse, rassurés notamment par les bons chiffres de l'emploi. En ce début de semaine, aucune statistique importante n’était attendue. Du côté des valeurs, le chimiste DuPont gagne un peu plus de 2% après que Bloomberg ait annoncé que l'allemand BASF envisagerait de faire une contre-offre sur DuPont. Vers 17h30, Dow Jones gagne 0,22% à 17 004,00 points et le Nasdaq perd 0,25% à 4 310,50 points.

Rebondissement à Wall Street. Alors que le rapprochement entre Dow Chemicals et Dupont semble inéluctable, une rumeur de presse ranime l'intérêt des investisseurs sur ce dossier. Selon Bloomberg, BASF envisagerait de faire capoter ces fiançailles en lançant une contre-offre sur DuPont. Sur les marchés, cette information de presse laisse sceptique. En net repli en début de séance, le titre du géant allemand s'apprête finalement à clôturer en légère hausse. A Wall Street, Dow Chemicals est stable à 50,3 dollars. En revanche, Dupont progresse de 2,87% à 65 dollars.

Les chiffres économiques du jour

 

Aucune statistique n'est attendue aujourd'hui aux États-Unis.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

DUPONT

Le groupe de chimie DuPont, en cours de fusion avec son compatriote Dow Chemical, susciterait la convoitise de l'allemand BASF, selon Bloomberg. L'agence assure que ce dernier discute avec des banques et des conseils financiers afin d'envisager un tel rapprochement. Pour l'instant, aucune approche formelle n'a été faite, précise la source de Bloomberg. L'éventualité d'une contre-offre de BASF sur DuPont n'enchante pas les investisseurs : à Francfort, le titre du chimiste est en baisse depuis ce matin suivant la tendance du marché.

UNITED CONTINENTAL HOLDINGS

La maison-mère de la compagnie aérienne United Airlines a annoncé le retour de son PDG Oscar Munoz à partir du 14 mars. Le patron de United a du subir une transplantation cardiaque en fin d'année dernière suite à une crise cardiaque le 15 octobre dernier. C'est Brett J. Hart qui assurait l'intérim. En plus de ce retour, United Continental Holdings a annoncé la nomination de trois nouveaux administrateurs - James A.C. Kennedy, Robert A. Milton and James M. Whitehurst - effective immédiatement. Ces trois noms devront être validés par l'assemblée générale 2016.

VALEANT PHARMACEUTICALS

Valeant Pharmaceuticals présentera ses résultats du quatrième trimestre et ses prévisions 2016 le 15 mars. Le 29 février, le laboratoire pharmaceutique avait annoncé le report de cette publication afin de laisser le temps à son directeur général, J.Michael Pearson, de reprendre ses marques après une absence pour problèmes de santé. A cette occasion, Valeant avait aussi fait part de sa volonté de scinder les fonctions de président et de directeur général : Pearson prend la direction générale et Howard Schiller la présidence du conseil d'administration.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant