Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les marchés à l'équilibre, le pétrole pèse

le
0

(AOF) - Les marchés actions évoluent à l'équilibre, les investisseurs ont été rassurés par des indicateurs économiques du secteur manufacturier meilleurs que prévu mais restent vigilants face à un pétrole qui continue de creuser ses pertes : le baril de WTI perd 0,7% à 48,45 dollars. Au chapitre des valeurs, l'américain Salesforces va racheter le fournisseur de logiciels e-commerce Demandware pour 2,8 milliards de dollars. Côté publication, Michael Kors a battu le consensus au premier trimestre. Vers 17h30, l'indice Nasdaq gagne 0,03% à 4 949,5 pts tandis le Dow Jones perd 0,15% à 17 760,5 pts.

Salesforce.com a annoncé la plus importante acquisition de son histoire, Demandware, déboursant au passage 2,8 milliards de dollars en numéraire. Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance propose 75 dollars par action, soit une prime d’un peu plus 56% par rapport au cours clôture d’hier du spécialiste des plates-formes de commerce électronique pour le Cloud. En Bourse, l’action Salesforce.com se replie de 0,15% à 83,60 dollars dans un marché en léger recul tandis que Demandware flambe de 55,65% à 74,71 dollars.

Les chiffres économiques du jour

En mai, l'indice ISM Manufacturier aux Etats-Unis est ressorti à 51,3 contre un consensus de 50,4 après 50,8 en avril.

En avril, les dépenses de construction aux Etats-Unis ont baissé de 1,8% alors que les économistes tablaient sur une hausse de 0,6%. En mars, les dépenses avait augmenté de 0,3%.

En mai, l'indice définitif des directeurs d'achat (PMI) manufacturier aux Etats-Unis est ressorti à 50,7 contre un consensus de 49,6. En avril, l'indice était de 49,2.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALIBABA GROUP

Softbank a annoncé son intention de vendre pour environ 7,9 milliards de dollars (7,1 milliards d'euros) d'actions Alibaba afin de lever des fonds. C'est la première vente d'actions du géant chinois du commerce en ligne par le groupe japonais, la participation de SoftBank Group dans Alibaba passera de 32,2% à environ 28%. Les deux compagnies ont déclaré qu'elles maintiendraient par ailleurs leur partenariat stratégique.

AMD

Le fabricant de microprocesseurs AMD a annoncé qu'il renouerait avec un résultat opérationnel positif au second semestre. S'exprimant en marge d'un salon à Taiwan, sa directrice générale, Lisa Su, a aussi indiqué selon Reuters que les ventes annuelles seraient en croissance.

JCPENNEY

JCPenney a fait part de son intention de refinancer et d'étendre la maturité des 2,25 milliards de dollars de facilités de crédit auquel il a droit. Pour l'heure, ces facilités ont pour échéance mai 2018. Le distributeur espère finaliser l'opération en juin. JCPenney a également indiqué qu'il a enregistré une croissance de ses ventes à magasins comparables au cours des trois derniers mois clos avec le Jour du souvenir, lundi dernier.

MICHAEL KORS

Michael Kors a enregistré un bénéfice net de 177 millions de dollars, en baisse de 3%, au quatrième trimestre clos début avril. Le bénéfice par action du groupe de luxe s'élève à 98 cents, au-dessus de sa fourchette de prévision de 93-97 cents par titre. Les revenus trimestriels de Michael Kors ont augmenté de leur côté de 10,9% à 1,2 milliard de dollars sur les trois derniers mois de son exercice. Michael Kors avait "guidé" les investisseurs vers un chiffre d'affaires trimestriel compris entre 1,13 et 1,15 milliard.

SALESFORCE.COM

Salesforce.com a annoncé l'achat de Demandware pour 2,8 milliards de dollars en numéraire. Le fournisseur de solutions de gestion de la relation client à distance propose 75 dollars par action, soit une prime d'un peu plus 56% par rapport au cours clôture d'hier du spécialiste des plates-formes d'e-commerce. Elle se traduira par un chiffre d'affaires supplémentaires compris entre 100 et 120 millions de dollars sur l'exercice 2017, dont un maximum de 10 millions au deuxième trimestre, clos fin juillet.

STAPLES

Staples a annoncé le départ prochain, effectif le 14 juin à l'issue de l'assemblée générale, de son directeur général (CEO) Ron Sargent. Pendant la durée du processus de désignation de son successeur, l'intérim sera assuré à la tête du spécialiste des fournitures de bureau par Shira Goodman, actuelle responsable des opérations de Staples pour l'Amérique du Nord. Ron Sargent va continuer à siéger comme administrateur et président non-exécutif de Staples jusqu'à la fin de l'exercice, fin janvier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant