Analyse mi-séance AOF Wall Street - Les indices n'arrivent pas à prendre de l'élan

le
0

(AOF) - Les marchés américains ne s'éloignent guère de l'équilibre, à l'image du S&P 500 : +0,02% à 2 399,90 points. Le plus représentatif des grands indices n'a pas la force de franchir la zone de résistance aux alentours de 2 400 points. Le bon accueil réservé aux résultats de plusieurs sociétés appartenant à des secteurs différents - Valeant (Pharmacie), Office Depot (fournitures de bureau) et Marriott (hôtels) - n'est pas suffisant permettre une accélération à la hausse des marchés. Vers 17h30, le Dow Jones grappille 0,01% à 21 014,89 pts tandis que le Nasdaq Composite gagne 0,30% à 6 121,13 pts.

Le titre Marriott bondit de 6,43% à 102,58 dollars après avoir atteint un record de 103,22 dollars après la publication de résultat supérieurs aux attentes. L'action qui a pris plus 16% depuis le début de l'année, n'a pas mis longtemps pour effacer sont précédent record (en séance) de 97,5 dollars datant d'hier. Marriott a fait état d'un BPA dilué de 1,01 dollar en hausse de 38% sur an, bien au delà du consensus Factset de 91 cents par action.

Les chiffres économiques du jour

Les stocks des grossistes ont progressé de 0,2% en mars alors que les économistes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne un repli de 0,1%.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

ALLERGAN

Le fabricant américain de Botox Allergan a enregistré une perte nette de 2,63 milliards de dollars, soit 7,86 dollars par action, contre un bénéfice de 186,1 millions, soit 0,47 dollar par action, il y a un an. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 3,35 dollars, au-dessus du consensus qui le donnait à 3,31 dollars. Le chiffre d'affaires a grimpé, passant de 3,39 à 3,57 milliards. Le marché tablait sur 3,53 milliards. L'activité a notamment bénéficié des ventes dynamiques de ses anesthésiants pour le visage et, bien sûr, du Botox.

HERTZ

Après avoir déjà dévissé de 16% lors des transactions d'après-Bourse hier soir, Hertz se prépare une séance compliquée ce mardi. Au premier trimestre, la perte nette du loueur de véhicules a plus que quadruplé à 223 millions de dollars, soit -2,69 dollars par action. Hors exceptionnels, sa perte par action est ressortie à 1,61 dollar, loin du consensus Zacks Investment Research de -1 dollar par action. Le chiffre d'affaires trimestriel de Hertz s'est élevé pour sa part à 1,9 milliard de dollars, en baisse de 3%.

MARRIOTT

Marriot a publié hier soir après clôture un BPA dilué de 1,01 dollar en hausse de 38% sur an, bien au delà du consensus Factset de 91 cents par action. Le chiffre d'affaires s'est élevé à 5,56 milliards de dollars alors que les analystes attendaient 5,29 milliards de dollars. Les management a annoncé s'attendre à un BPA du second trimestre de 99 cents à 1,03 dollar tandis que les analystes attendent eux un BPA à 1,02 dollar.

OFFICE DEPOT

Office Depot a multiplié son bénéfice net du premier trimestre par 2,5 à 116 millions de dollars soit 22 cents par action. Hors exceptionnels, il s'est élevé à 16 cents contre un consensus Zacks Investment Research de 12 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel du spécialiste des fournitures de bureau s'est élevé pour sa part à 2,67 milliards de dollars, en repli de 7%, alors que les analystes en attendaient 2,73 milliards. En termes de perspectives, Office Depot continue à anticiper une baisse de ses ventes cette année.

PANDORA

Pandora Media a creusé sa perte nette au premier trimestre, passée de 115 à 132 millions de dollars, soit de -51 à -56 cents par action. Hors exceptionnels, la perte par action du site de streaming musical est ressortie à 24 cents contre un consensus Zacks Investment Research de -34 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel de Pandora Media a progressé pour sa part de 6,2% à 316 millions de dollars. Les analystes en attendaient 318 millions. En termes de perspectives, Pandora Media a dit s'attendre à un chiffre d'affaires de 360 à 375 millions de dollars pour le deuxième trimestre.

PPG INDUSTRIES

Lassé des fins de non recevoir adressées par la direction d'Akzo Nobel à l'américain PPG Industries, le fonds spéculatif Elliott Advisors, actionnaire à hauteur de 3,25% du capital du fabricant de peintures néerlandais, passe à l'attaque. Dans une lettre, Elliott Advisors a annoncé le lancement d'une action en justice pour tenter de révoquer le président du groupe, Antony Burgmans. Le fonds spéculatif estime que ce dernier ne respecte pas le droit des sociétés ni l'intérêt de son groupe en refusant de discuter de l'offre de 26,3 milliards d'euros formulée par l'américain.

VALEANT PHARMACEUTICALS

Valeant Pharmaceuticals a renoué avec les bénéfices au premier trimestre. Sur les trois premiers mois de l'année, le laboratoire canadien coté à New York a réalisé un bénéfice net de 628 millions de dollars, soit 1,79 dollar par action, contre une perte de 374 millions de dollars, soit -1,08 dollar par action, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, le BPA s'est établi à 2,8 dollars, au-dessus du consensus qui le donnait à 96 cents. Le chiffre d'affaires trimestriel a baissé de 11% à à 2,11 milliards de dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant