Analyse mi-séance AOF Wall Street - Légère consolidation après les récents records

le
0

(AOF) - Les marchés américains calent après avoir inscrit hier de nouveaux records. Le mauvais accueil réservé aux résultats d’Intel, d’American Express et de Travelers risque d’empêcher le Dow Jones d’inscrire à son palmarès un huitième record consécutif en clôture. En revanche, les investisseurs saluent les résultats de Qualcomm et d’eBay. Côté macroéconomie, les reventes de logement ont surpris positivement au contraire de l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie. Vers 17h40, l’indice Dow Jones perd 0,26% à 18 546,99 points tandis que le Nasdaq Composite cède 0,10% à 5 084,62 points.

Intel (-4,2% à 34,19 dollars) traîne en queue du Dow Jones, les résultats meilleurs que prévu du numéro un mondial des semi-conducteurs ne trouvant pas grâce aux yeux des investisseurs. Ils lui reprochent la qualité de ces résultats, qui ont notamment bénéficié d’un taux d’imposition plus faible. Le marché est également déçu de la division Data center (puce pour serveur), activité plus rentable que les microprocesseurs pour PC et qui plus est particulièrement dynamique ces dernières années.

Les chiffres économiques du jour

L’indice des indicateurs avancés du Conference Board a progressé de 0,3% en juin après un repli de 0,2% en mai. Il est conforme aux attentes.

Les reventes de logements ont atteint 5,57 millions en rythme annuel en juin, un chiffre supérieur au consensus Briefing de 5,5 millions. Le chiffre de mai a été abaissé de 5,53 à 5,51 millions.

L’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie est tombé à -2,9 en juillet contre 4,7 en juin et un consensus de 5.

253 000 inscriptions au chômage ont été enregistrées la semaine dernière aux Etats-Unis, un chiffre inférieur au consensus Reuters de 265 000. Elles sont en repli de 1 000 par rapport à la semaine précédente.

Les valeurs à suivre aujourd'hui

AMERICAN EXPRESS

American Express a publié un bénéfice net trimestriel supérieur aux attentes mais un chiffre d'affaires décevant. Au deuxième trimestre, l'émetteur américain de cartes de crédit a réalisé un bénéfice net de 2,10 dollars par action, en hausse de 37%. Les analystes tablaient sur 1,95 dollar. Le chiffre d'affaires est ressorti à 8,28 milliards alors que le marché visait 8,40 milliards.

D.R. HORTON

D.R. Horton a fait état au titre de son troisième trimestre fiscal d'un bénéfice net en hausse de 13% à 249,8 millions de dollars, ou 66 cents par action, conformément aux attentes. Le chiffre d'affaires du premier constructeur américain de maisons a progressé de 9,5% à 3,15 milliards de dollars. Le marché visait 3,29 milliards.

EBAY

eBay a fait état d’une performance trimestrielle meilleure que prévu et relevé ses objectifs annuels. Le géant américain des enchères en ligne a enregistré un bénéfice net de 435 millions de dollars, représentant 38 cents par action, contre 83 millions de dollars, soit 7 cents par action, un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 43 cents, devançant de 1 cent le consensus Reuters. Ses revenus ont progressé de 6% à 2,23 milliards de dollars. Hors impact des changes, ils ont augmenté de 7%.

GENERAL MOTORS

General Motors a réalisé au deuxième trimestre un bénéfice net de 2,87 milliards de dollars en hausse de 157%, soit 1,81 dollar par action contre 67 cents l'an dernier. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice net par action est ressorti à 1,86 dollar en hausse de 44% sur le trimestre contre un consensus de 1,52 dollar par action. Le constructeur automobile américain a enregistré un chiffre d'affaires de 42,4 milliards de dollars contre 38,2 milliards en 2015, des revenus record pour le groupe. Au Etats-Unis, le groupe a réalisé une marge opérationnelle à 12,1% contre 10,5% l'an passé.

INTEL

Intel a dévoilé hier soir des bénéfices meilleurs que prévu. Au deuxième trimestre, son bénéfice net a chuté de 51% à 1,3 milliard de dollars, soit 27 cents par action, amputé à hauteur de 1,4 milliard de dollars par des charges de restructuration. Fin avril, le numéro un mondial des semi-conducteurs avait annoncé la suppression de 12 000 postes, soit 11% de ses effectifs, afin de prendre en compte le déclin du marché du PC. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action est ressorti à 59 cents, surpassant le consensus Reuters de 6 cents.

MATTEL

Mattel a accusé une perte moins marquée que prévu au deuxième trimestre grâce au rebond des ventes de ses poupées Barbie. Le numéro un américain du jouet a enregistré une perte nette par action de 2 cents alors que Wall Street tablait sur une perte de 5 cents. Le chiffre d'affaires s'est établi à 957,3 millions, en repli de 3,1%, contre un consensus de 936,6 millions.

QUALCOMM

Au troisième trimestre 2016 (clos le 26 juin), Qualcomm a réalisé un bénéfice net de 1,2 milliard de dollars soit 97 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice est ressorti à 1,16 dollar par action contre un consensus de 97 cents par action. Le chiffre d'affaires a pour sa part grimpé de 3,4% à 6 milliards de dollars dépassant lui aussi le consensus de 5,8 milliards de dollars. L'entreprise américaine dans le domaine de la technologie mobile avait de son côté prévu des revenus de 5,2 milliards et un bénéfice par action compris entre 90 cents et 1 euro.

SOUTHWEST AIRLINES

Southwest Airlines a enregistré au deuxième trimestre, un bénéfice de 820 millions d'euros contre 608 millions un an auparavant. Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action a atteint 1,19 dollar contre un consensus FactSet de 1,22 dollar par action. Le chiffre d'affaire de la compagnie aérienne a augmenté pour sa part de 5% à 5,38 milliards de dollars contre une prévision de marché de 5,41 milliards. Au troisième trimestre, Southwest prévoit un chiffre d'affaires qui va diminuer entre 3 et 4%.

TESLA MOTORS

Sur le blog officiel de Tesla Motors, son PDG Elon Musk a dévoilé la partie 2 du plan stratégique du groupe automobile américain : "Le premier plan que j'ai écrit il y a 10 ans est maintenant dans la phase finale d'achèvement", a annoncé Elon Musk. Ce dernier prévoit maintenant une approche axée sur l'énergie solaire, notamment grâce au rachat de SolarCity. Dans ce projet, Elon Musk voit plus grand que ses berlines ou bien ses SUV. Le PDG veut se lancer dans les véhicules type autocar ou camion, toujours basé sur les énergies renouvelables, valeur de Tesla Motors.

TRAVELERS

La compagnie d'assurance américaine Travelers a accusé au deuxième trimestre une baisse de 18% de son bénéfice net à 664 millions de dollars, ou 2,24 dollars par action. Le groupe a été pénalisé par le bond de plus de 50% des dédommagements pour catastrophes naturelles. Son résultat opérationnel s'est établi à 2,2 dollars par action, au-dessus du consensus qui le donnait à 2,04 dollars.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant